openSUSE Leap 42.2 est sortie !

openSUSE Leap 42.2 est sortie le 16 novembre dernier. C’est la deuxième version qui porte le nom de Leap. Cette dénomination rappelle le changement opéré l’an dernier dans la façon de construire la distribution : le cœur du système – noyau, système d’init, … – est celui de SLE, la distribution commerciale de SUSE.

L’aspect communautaire reste fort cependant, des centaines de logiciels étant ajoutés par dessus cette base, par des caméléons de tous bords. En ce sens, Leap 42.2 est un exemple : 1400 nouveaux paquets ont été incorporés et surtout le nouveau bureau KDE Plasma 5.8 LTS a été intégré, entièrement par la communauté.

Logo d'openSUSE Leap

Note : cette dépêche a été réalisée par AR7 sur le site de linuxfr.org, sous licence CC by-sa, elle s’inspire librement de l’annonce de sortie officielle.

En bref

Si l’on devait résumer cette nouvelle version en quatre points-clés, on pourrait dire qu’openSUSE Leap 42.2 est…

Encore un peu plus orientée entreprise

Peluche caméléon SUSE

C’est vrai.

openSUSE Leap est basée sur SLE (SUSE Linux Enterprise), la distribution commerciale de SUSE. La version 42.2 de Leap partage encore plus de code source avec SLE, en l’occurrence avec sa version 12 SP 2.

Des technologies comme NVDIMM, OmniPATH et DPDK avec Open vSwitch sont maintenant prises en charge. Xen ne requiert plus son propre noyau et est supporté par le noyau par défaut.

En même temps que la base de code de SLE, openSUSE Leap 42.2 reçoit les paquets, la maintenance et les correctifs de la communauté openSUSE et des ingénieurs de SUSE. La série 42 de Leap est officiellement prise en charge pour au moins 36 mois à compter de la version 42.1, c’est-à-dire jusqu’en novembre 2018. Cela inclut des mises à jour de maintenance et de sécurité.

Prête pour les serveurs

Network

openSUSE Leap 42.2 est la première version de Leap à offrir un profil « Serveur » durant l’installation. Lancer une plate-forme web ou mail est plus facile, tout comme gérer des projets plus complexes utilisant la virtualisation ou des technologies à base de conteneurs.

Il est aussi bon de rappeler que Leap et toutes les autres distributions openSUSE proposent un installateur complet en mode texte, donnant les mêmes fonctionnalités que l’installateur graphique sans pour autant utiliser X. Cet installateur est aussi capable de faire des installations à distance en utilisant VNC ou SSH, permettant ainsi de mettre en place openSUSE Leap sur un serveur sans accès physique.

Folle de Konqi !

Konqi, la mascotte de KDE

Konqi, le petit dragon vert de KDE est de retour et en pleine forme ! Plasma 5.8 donne une nouvelle dimension à openSUSE Leap. Cette version du bureau KDE, estampillée LTS, devrait plaire aux utilisateurs soucieux de stabilité. Combiné avec Qt 5.6 et KDE Frameworks 5.26, Plasma 5.8 apporte aux utilisateurs de Leap 42.2 stabilité et fiabilité.

Amatrice de noyau LTS

Tux

Le noyau Linux 4.4 LTS pour openSUSE Leap 42.2 améliore les performances et les fonctionnalités du systèmes de fichiers Btrfs, avec notamment un nouveau « filtre d’équilibrage » ( balance filter). La para-virtualisation est activée dans le noyau par défaut. Ce noyau améliore la cryptographie ainsi que le support du standard TPM (Trusted Platform Module) version 2.0 et la virtualisation imbriquée via KVM.

En détails

Pour les utilisateurs

KDE

Bureau KDE Plasma 5.8

openSUSE Leap 42.2 est donc la première distribution à offrir le bureau Plasma LTS du projet KDE. L’environnement par défaut est en effet Plasma 5.8, riche en fonctionnalités et offrant de bonnes performances. Les utilisateurs de KDE qui étaient passés à autre chose devraient réévaluer cette version qui apporte des améliorations majeures en terme de stabilité et de fonctionnalités.

KRunner n’ouvre plus seulement des applications ; il peut aussi lancer certaines actions quand l’application démarre : ce sont les Jump List Actions.

La prise en charge du glisser-déposer a été ajouté pour apporter des résultats de recherche à n’importe quelle application.

Les utilisateurs de smartphones sous Android peuvent obtenir l’intégration de leur appareil avec l’application KDE Connect (disponible sur Google Play). Elle permet aux utilisateurs de recevoir des SMS sur leur poste de travail ou transférer des fichiers vers leur téléphone. Pour que ça marche, il ne faut pas oublier d’autoriser le service KDE Connect dans le module pare-feu de YaST.

Enfin, les administrateurs système apprécieront le support de Kiosk. permettant de fixer et déployer des profils de bureau.

GNOME

Bureau GNOME 3.20

GNOME 3.20 offre aux utilisateurs de nouveaux contrôles de vie privée, notamment la possibilité d’autoriser la géolocalisation par application, un accès aux contrôles multimédia directement depuis la zone notification/date/calendrier et une nouvelle fenêtre listant les différents raccourcis clavier et gestes disponibles. Cette dernière peut être ouverte dans la plupart des applications GNOME, depuis le menu ou en utilisant le raccourci Ctrl+? ou Ctrl+F1. GNOME permet également accéder à Google Drive directement depuis l’application Fichiers.

Grâce à près de 870 contributeurs, plus de 28000 changements ont eu lieu depuis la version précédente. Tous les détails dans les notes de version de GNOME 3.20.

Autres bureaux

Bureau LXQt 0.11.0 en action sur openSUSE Leap 42.2

openSUSE Leap 42.2 offre à ses utilisateurs la possibilité de choisir d’autres bureaux. Vous pouvez essayer par exemple Xfce, Enlightenment, MATE, Cinnamon et LXQt. Seuls Xfce et Enlightenment sont disponibles sur l’image DVD d’installation ; il sont cependant tous disponibles en ajoutant les dépôts en ligne ou en utilisant l’image d’installation par le réseau.

LXQt 0.11.0, dont l’expérience utilisateur a été grandement améliorée grâce à la correction de nombreux bogues, introduit pavucontrol-Qt, le port Qt de pavucontrol, le mixer PulseAudio basé sur GTK.

Pour les administrateurs système

Virtualisation

Installation des outils KVM avec YaST

openSUSE est une plateforme relativement complète pour faire de la virtualisation. On retrouve notamment QEMU 2.6.1, VirtualBox 5.0, GNOME Boxes 3.20, Xen et KVM ainsi que des solutions à base de conteneurs comme Docker et LXC. Une partie de la configuration peut se faire avec YaST, permettant de déployer des solutions plus rapidement et plus facilement.

YaST

L'âne de YaST

Les sprints de l’équipe YaST menés jusqu’à la sortie de Leap 42.2 ont apporté pas mal de bonnes choses et ont rendu YaST (un peu) plus intuitif. La communauté YaST a remodelé l’interface utilisateur pour améliorer l’utilisabilité et continue d’ajouter de nouveaux outils et modules, après qu’ils ont fait leurs preuves dans Tumbleweed.

yast2-alternatives est un nouveau module, créé lors du GSoC 2016, pour gérer le système d’alternatives d’openSUSE (issu de Debian). Un autre module, yast2-vpn, permet de configurer des passerelles et des clients VPN. yast2-auth-client, qui permet de configurer un système d’authentification centralisé, a été presque complètement réécrit. La gestion du chargeur d’amorçage a été améliorée pour élargir le support du Trusted Boot et la configuration de la protection du mot de passe a été refaite au propre. yast2-firewall supporte maintenant firewalld, en plus du vénérable SuSEFirewall2.

En cas d’incident lors de l’installation, il est maintenant possible de lancer un débogueur. Les utilisateurs ayant une connaissance Ruby peuvent l’utiliser pour tracer ce qui s’est passé et trouver une solution voire un contournement.

L’impact sur la mémoire vive a été considérablement réduit, et la configuration du clavier et des polices de caractère de la console a été adaptée pour une meilleure compatibilité avec systemd.

Gestion des systèmes

Module snapper de YaST

Snapper peut maintenant utiliser les quotas Btrfs pour gérer le nettoyage des instantanés. Fini les partitions racines saturées à cause d’un trop grand nombre de snapshots !

openSUSE Leap dispose de Samba 4.4.2, qui fonctionne mieux avec les domaines Windows 2003.

systemd 228 apporte un changement notable au niveau des fichiers temporaires : les attributs v, q et Q créeront désormais de simples répertoires même sous Btrfs (pas de sous-volume), si le répertoire racine est un simple répertoire. Cela devrait simplifier les choses avec certains environnements chroot qui ne connaissent pas le concept de sous-volume Btrfs.

La version d’AppStream améliore l’interaction avec les dépôts de logiciels.

La version de MariaDB ne bouge pas par rapport à la 42.1 et la petite mise à jour de MySQL vers la version 5.1.35 résout plusieurs soucis touchant le basculement vers un système de secours (failover).

Rappelons qu’openSUSE Leap utilise des Delta RPM pour les mises à jour de maintenance, réduisant l’impact sur la bande-passante.

Pour les développeurs

EDI et outillage

Capture d'écran de KDevelop 5.0.1

Avec le bureau KDE vient KDevelop 5.0.1.

Une version mûre du Qt 5 GUI Toolkit, la 5.6, est incluse dans Leap 42.2. On recense plus de 800 améliorations depuis la version présente dans openSUSE Leap 42.1. Qt 5.6 est une version LTS et apporte des corrections de sécurité dans le framework Qt ainsi que dans des bibliothèques tierces.

GTK 3.20, partagé avec SLE 12 SP2, fournit un toolkit solide et stable pour construire des applications. GNOME Builder est disponible en tant qu’EDI et permet non seulement de coder des applications GTK en C, C++ et Vala mais aussi de réaliser des projets dans de nombreux autres langages.

Pour tous vos besoin en compilation, Leap 42.2 contient GCC 4.8.5, 5.3.1 et 6.1.1. LLVM/Clang 3.8.0 est également disponible. CMake 3.5 est aussi de la partie, en fournissant un environnement de construction puissant et multi-plateforme pour les développeurs de projets Open-Source.

Enfin, niveau cryptographie, la version d’OpenSSL que l’on retrouve dans Leap 42.2 est la 1.0.2h, qui modifie le comportement d’ALPN et empêche ASN.1 BIO de faire des allocations mémoire excessives. OpenSSH est à la version 7.2p2 et assainit les informations d’identification pour X11.

Langages et bibliothèques

Parmi les langages de programmation présents dans openSUSE Leap 42.2, on retrouve notamment Python 2.7, Ruby 2.1 et Perl 5.18.

Cette version de Leap fournit également de nouvelles versions majeures pour libvirt (2.0) et libzypp (16.2).

Leap dispose d’une glibc 2.22 bien établie ainsi que de libsigc++ 2.8.

En plus

Images d’installation

Icône de téléchargement

Si vous voulez installer openSUSE Leap 42.2, rendez-vous sur software.opensuse.org/422. À noter que l’architecture i586 n’est plus disponible depuis Leap 42.1.

Des ports sont disponibles pour les architectures ARM et PowerPC.

Enfin, il est tout à fait possible de mettre à niveau une installation de Leap 42.1 vers Leap 42.2 en utilisant la commande zypper dup. N’oubliez pas alors de lire les notes de version par rapport aux paquets supprimés ou renommés depuis la version 42.1.

Pour les contributeurs

Logo de Weblate

Leap 42.2 est la première version d’openSUSE (en dehors de Tumbleweed) à utiliser Weblate pour gérer la traduction du système dans plus de 50 langues. Cette application web permet à tous, du traducteur professionnel au contributeur occasionnel, de prendre part au processus et rend possible la fusion des traductions d’openSUSE avec celles de SLE.

Logo d'openQA

Un autre outil qui est de plus en plus utilisé par openSUSE est openQA, un logiciel pour tester des systèmes d’exploitation en faisant de la comparaison de captures d’écran. Il est également utilisé par Fedora.

Logo d'Open Build Service

Enfin, l’outil le plus connu et le plus utilisé est l’Open Build Service, un système permettant de construire des paquets RPM, deb et autres de façon automatisée. À noter que le projet openSUSE est impliqué, tout comme bien d’autres distributions, à rendre reproductibles la compilation et l’empaquetage des logiciels qu’elle distribue.

Tumbleweed

Logo d'openSUSE Tumbleweed

Si Leap se porte bien, Tumbleweed, la distribution en rolling release du projet openSUSE, est en pleine forme. L’important travail d’intégration en amont de chaque nouveau snapshot permet d’éviter beaucoup de régressions. Et, sur le long-terme, c’est aussi openSUSE Leap qui bénéficie de ces efforts… juste quelques mois plus tard !

Note : cette dépêche a été réalisée par AR7 sur le site de linuxfr.org, sous licence CC by-sa, elle s’inspire librement de l’annonce de sortie officielle.

KDE Plasma 5.8 LTS !

Plasma 5.8 LTS, la première version du bureau KDE avec un support à long terme vient de sortir ce mardi 4 octobre 2016 ! C’est la version qui sera utilisée comme bureau par défaut dans openSUSE Leap 42.2 ! La sortie de Plasma 5.8 LTS a d’ailleurs été avancée de 2 semaines afin de permettre aux développeurs openSUSE de l’intégrer dans cette openSUSE LEAP 42.2 qui se veut très stable.
Cette publication marque une étape à partir de laquelle les développeurs et concepteurs sont heureux de recommander Plasma au plus large public possible, qu’il soit aguerri ou néophyte. Il est temps de réessayer Plasma. Il est simple par défaut et puissant si besoin.
Le support de Plasma 5.8 sera maintenu jusqu’en avril 2018 (18 mois).

KDE fête ses 20 ans puisque c’est le 14 octobre 1996 que Matthias Ettrich a annoncé une interface graphique pour systèmes UNIX basée sur les technologies Qt et C++ conçue pour l’utilisateur final.

La première partie de cette dépêche reprend les fonctionnalités phares de Plasma.

La seconde partie détaille les nouveautés de la version 5.8.

KDE Plasma 5.8

Les fonctionnalités phares de KDE Plasma

 Voici une sélection complète de fonctionnalités, sans égales sur les autres environnements de bureau, proposées par Plasma.

Widgets : des éléments graphiques pour le bureau

Desktop Widgets

Les éléments graphiques de Plasma

Vous pouvez placer sur le bureau des éléments graphiques pour avoir les prévisions météo, vous distraire avec des bandes dessinées ou encore vous aider à faire des calculs.

Obtenir des nouveautés

Get Hot New Stuff

La fenêtre « Obtenir des nouveautés »

Vous pouvez télécharger des fonds d’écran, des styles de fenêtre, des éléments graphiques et des douzaines d’autres ressources directement depuis de votre bureau. Nous travaillons avec le nouveau site KDE Store pour vous fournir une large éventail d’éléments complémentaires à installer.

Recherche sur le bureau

Desktop Search

La recherche sur le bureau

Plasma vous permet de rechercher facilement des applications, dossiers, musiques, vidéos, fichiers… tout ce que vous voulez.

Apparence unifiée

Unified Look

Différentes applications avec une apparence unifiée

Breeze, le thème par défaut de Plasma, fournit une apparence unifiée pour toutes les bibliothèques graphiques courantes : Qt 4 et 5, GTK 2 et 3, et même pour LibreOffice.

Interaction avec votre smartphone

Phone Integration

KDE Connect

Avec KDE Connect vous êtes averti sur votre bureau de la réception de SMS, des notifications de votre téléphone ou de la charge de la batterie. Vous pouvez facilement transférer vos fichiers, contrôler les listes de lecture de vos applications multimédia, avoir votre musique mise en pause automatiquement lors d’un appel, utiliser votre téléphone comme un clavier et pavé tactile sans fil ou encore partager le contenu du presse papier pour effectuer des copier coller entre votre ordinateur et votre smartphone.
Depuis la dernière mise à jour vous pouvez également répondre à vos SMS à partir de votre bureau Plasma.

Personnalisable à l’infini

Infinitely Customisable

Exemple d’un bureau Plasma personnalisé

Plasma est simple par défaut. Mais vous pouvez le personnaliser autant que vous voulez avec de nouveaux éléments graphiques pour le bureau, des panneaux (barres contenant des éléments graphiques), des décorations et des styles.

Les nouveautés dans Plasma 5.8

Apparence unifiée du démarrage à l’extinction

![Unified Boot to Shutdown Artwork](https://www.kde.org/announcements/plasma-5.8/plasma-5.8-boot-wee.png)

Le nouveau thème unifié

Cette édition fournit une nouvelle apparence unifiée sur le thème Breeze depuis l’écran de démarrage jusqu’à l’extinction. La mise en page a été réorganisée. Elle est maintenant plus appropriée aux postes de travail faisant partie d’un domaine ou d’un réseau d’entreprise. À la simplicité et l’élégance s’ajoute de plus larges possibilités de personnalisation. Par exemple, les fonds d’écran animés ou de type diaporama peuvent maintenant être utilisés sur l’écran de verrouillage.

Prise en charge des écritures de droite à gauche

Right-to-Left Language Support

Le menu Plasma avec une écriture de droite à gauche

La prise en charge des écritures sémitiques, comme l’Hébreu ou l’Arabe, a été grandement améliorée. Les contenus des barres, le bureau et les panneaux de configuration subissent un effet miroir dans ces configurations. Les barres latérales de Plasma comme l’explorateur de composants graphiques, le gestionnaire de fenêtre et le gestionnaire d’activités s’affichent sur le coté droit de l’écran.

Applets améliorés

Context Menu Media Controls

Menu contextuel pour le contrôle multimedia

L’élément pour changer de bureau virtuel (« Pager ») et celui pour la liste des fenêtres ont été réécrits en se basant sur le code du gestionnaire de tâches qui fut introduit dans Plasma 5.7. Cela leur permet d’utiliser les mêmes jeux de données que le gestionnaire des tâches et d’améliorer leurs performances tout en réduisant la consommation de mémoire. L’élément pour changer de bureau virtuel gagne également une option pour afficher seulement les fenêtres de l’écran courant et partage la plupart de son code avec l’élément pour changer d’activité.

Les gestionnaire de tâches propose de nouvelles fonctionnalités plus efficientes. Les contrôles multimédia qui étaient précédemment disponibles uniquement dans les info-bulles du gestionnaire des tâches sont maintenant accessibles dans le menu contextuel. En plus de mettre au premier plan les fenêtres lors d’un glisser-déposer, les fichiers déposés sur une icône du gestionnaire des tâches s’ouvrent à présent dans l’application associée. Enfin, on peut maintenant naviguer avec le clavier dans les info-bulles des fenêtres groupées et le rendu de leurs intitulés a été amélioré.

Raccourcis globaux simplifiés

Global Shortcuts Setup

Configuration des raccourcis globaux

La configuration des raccourcis globaux a été simplifiée pour se concentrer sur les tâches les plus courantes, c’est à dire le lancement des applications. La liste d’applications déjà proposée dans les versions précédentes permet d’accéder aux tâches spécifiques de chaque logiciel.

Grace à notre travail sur Wayland, nous pouvons finalement offrir des raccourcis avec les touches dites « modificatrices », cela permet d’ouvrir le menu des applications simplement en pressant la touche Méta. En raison de la popularité de cette demande, la fonctionnalité a également été rétro-portée sur la session X11.

Autres améliorations

Plasma Discover's new UI

Nouvelle interface de Plasma Discover

Cette édition apporte de nombreuses corrections de bogues dans la gestion du multi-écran et, avec l’utilisation de Qt 5.6.1, devrait significativement améliorer l’usage de bornes interactives et de projecteurs.

Le gestionnaire de fenêtres Kwin permet maintenant la composition avec llvmpipe, facilitant ainsi le déploiement sur du matériel exotique et sur des périphériques embarqués. Il existe maintenant une interface standardisée et largement utilisée pour désactiver automatiquement la composition pour les fenêtres plein écran, l’option pour le faire a donc été supprimée. Cela conduisait souvent à des problèmes de stabilité car la composition était déjà désactivée par de nombreux pilotes.

Maintenant que Kirigami, notre ensemble de composants graphiques multi plate-formes, est publié, nous sommes heureux de proposer une version rénovée de « Plasma Discover» utilisant Kirigami.

Nous proposons de nouvelles polices de caractères. La police Noto de Google prend en charge tous les caractères du standard Unicode. Notre nouvelle police monospace Hack sera parfaite pour les développeurs et les utilisateurs du terminal.

Sur la route de Wayland

Plasma on Wayland Now with GTK+ support

Plasma sur Wayland avec la prise en charge de GTK+

Plasma sur Wayland a parcouru une longue route ces derniers mois. Bien que notre support à long terme ne s’accorde pas avec l’évolution rapide de la pile logicielle Wayland, nous pensons qu’il est prêt à être testé par un plus large public. Il y a toujours de petits défauts et quelques fonctionnalités manquantes, mais nous en sommes maintenant au stade où nous pouvons vous demander de tester et de signaler les bogues.
Les améliorations notables de cette version sont :

  • prise en charge du xdg-shell, c’est à dire que les applications GTK+ sont maintenant gérées ;
  • grande amélioration de la prise en charge des écrans tactiles ;
  • gestion des « gestes » sur les pavés tactiles (l’infrastructure est présente, mais aucun geste par défaut pour l’instant) ;
  • l’effet « fenêtres glissantes » est maintenant pris en charge ;
  • le contenu du presse-papiers est synchronisé entre les applications X11 et Wayland ;

Création du KDE Advisory Board

Le KDE Advisory Board a été créé pour soutenir KDE e.V. pour organiser une coopération autour du projet KDE et donner un avis sur les activités et les décisions prises. Ce sera également un moyen de faciliter la communication entre KDE et les organisations qui soutiennent KDE.
Les membres qui en font déjà parti sont l’April, Canonical, SUSE, Blue Systems, l’Open Source Initiative, FOSS Nigeria, FSF Europe, The Document Foundation, LiMux et la Free Software Foundation.

KDE store

KDE store

KDE store

Le nouveau site store.kde.org remplace les services fournis jusqu’à présent par openDesktop.org (KDE-looks, KDE-apps…) comme plateforme de partage de contenu libre pour KDE.
Ce site a été réalisé en coopération avec la société PLING.

KDE neon

Logo KDE Neon

Les développeurs KDE proposent maintenant la distribution KDE neon basée sur la dernière Ubuntu stable mais avec les derniers logiciels KDE à jour (annonce). Deux versions sont disponibles : la Developer Edition avec les logiciels KDE en développment et la User Edition avec les derniers logiciels KDE stables.

 

Merci à tous les contributeurs qui ont réalisés avec moi cette annonce à l’aide du site Linuxfr.org : Bruno / palm123 / L@ur3nt / Christophe K. / zurvan / ZeroHeure / _PhiX_ / Xinfe / Adrien / tankey / ariasuni

 

Annonce officielle KDE Plasma 5.8 : [en] https://www.kde.org/announcements/plasma-5.8.0.php

Changelog : [en] https://www.kde.org/announcements/plasma-5.7.5-5.8.0-changelog.php

 –
Syvolc

openSUSE Leap 42.2 Alpha 1

La premier version de développement de la prochaine openSUSE Leap est sortie, la 42.2 Alpha 1 !

Elle est téléchargeable ici : http://download.opensuse.org/distribution/leap/42.2/

C’est pour l’instant une version simplement basée sur la 42.1 avec quelques mises à jour qui servira de plateforme pour les développements à venir. Elle contient tout de même Qt 5.6 et le noyau 4.4 issus de SLE12SP2.

Leap-green

La sortie finale est prévue pour la première semaine de Novembre et une version de développement par mois devrait sortir d’ici là.

  • Juin 2016: Alpha 2
  • Juillet 2016: Alpha 3
  • Aout 2016: Beta 1
  • Septembre 2016: Beta 2
  • Octobre 2016: RC1, RC2
  • Première semaine de Novembre 2016: Sortie stable

Pour rappel c’est vraiment une toute première version plutôt instable, ne l’installez que pour effectuer des tests.

Annonce dans la mailing list [en] : https://lists.opensuse.org/opensuse-factory/2016-05/msg00372.html

Syvolc

openSUSE présente KDE Argon et KDE Krypton

Il y a quelques jours, les développeurs KDE annonçaient KDE neon. Un dépôt constamment mis à jour pour avoir les tous derniers logiciels KDE sur Kubuntu.

 

neon-logo

L’initiative est intéressante mais la communauté fut étonnée que les développeurs KDE travaillent sur un projet favorisant une distribution par rapport aux autres.

Cela reste enthousiasmant et le site conçu pour l’occasion est magnifique : http://neon.kde.org.uk/

Aujourd’hui le projet openSUSE a réagi !

openSUSE présente deux distributions contenant les logiciels KDE très à jour : KDE Argon basée sur openSUSE Leap et KDE Krypton basée sur openSUSE Tumbleweed.

Diagram-without-qa-obs-sleCe sont donc les distributions habituelles mais avec les dépôts KDE:Unstable, compilées et fournies en images lives.

Vous pouvez donc télécharger ces ISO pour les tester sans avoir à changer quoi que ce soit sur votre ordinateur, nous avons enfin un live Leap !

Vous pouvez les récupérer ici : http://download.opensuse.org/repositories/KDE:/Medias/images/iso/

 

Et GNOME n’est pas laissé pour compte, GNOME Next est un projet similaire à Argon et Krypton, avec dans ses dépôts la branche instable de GNOME, actuellement la 3.19.x, mais bientôt la version 3.21.x. Vous pouvez le télécharger ici : http://download.opensuse.org/repositories/GNOME:/Medias/images/iso/?P=GNOME_Next*

 

L’annonce officielle [en] : https://news.opensuse.org/2016/02/19/opensuse-offers-choices-for-kde-git-builds/

Un article sur le même sujet [en] : https://www.dennogumi.org/2016/02/where-are-my-noble-gases-i-need-more-noble-gases/

Syvolc

Sortie d’openSUSE Leap 42.1

Ça y est, après un an d’attente et de nombreux changements annoncés, la nouvelle openSUSE Leap 42.1 vient de sortir ce 4 novembre 2015 !

Le projet openSUSE est maintenant composé de deux modes de développement :
Tumbleweed, la version en publication continue (rolling release) ;
Leap, la version en publication régulière, plus stable, avec une sortie prévue par an, successeur de l’openSUSE que nous connaissions jusqu’ici.
Leap se distingue par un changement profond : elle est basée sur SUSE Linux Entreprise avec l’ajout de nombreux paquets éprouvés dans Tumbleweed.

Ce « saut » se marque également dans le numéro de version : 42.1 est la première version d’openSUSE Leap. Un numéro en référence à la fameuse question et un clin d’œil à S.u.S.E Linux 4.2, première distribution au caméléon.
Leap-green

Lors de la conférence openSUSE 2015, SUSE a annoncé la libération des sources de SUSE Linux Entreprise (SLE), incluant toutes les mises à jour de maintenance, sur les serveurs de l’openSUSE Build Service. Cela a ouvert la possibilité de rassembler le développement de SLE et d’openSUSE pour les versions stables, du moins pour le cœur des deux systèmes (noyau et système de base).

Le résultat est la création de deux distributions :
Tumbleweed, en publication continue (rolling release), constamment mise à jour ;
Leap, en publication régulière (regular release), la remplaçante basée sur SLE de la distribution openSUSE que nous connaissions jusqu’ici.

KDE-destop-42.1Le bureau Plasma d’openSUSE Leap 42.1

Cette version 42.1 est la première version d’openSUSE Leap, qui utilise les sources de SUSE Linux Entreprise (SLE) et vise un très haut niveau de stabilité. Le développement de la communauté passionnée et la stabilité de l’entreprise fournit plus de cohésion pour le projet et pour ses contributeurs. openSUSE Leap bénéficie d’un effort de maintenance de l’entreprise et a de nombreux paquets et mises à jour en commun avec SLE, ce qui est différent des versions précédentes d’openSUSE qui étaient créées dans un canal séparé.

Les développeurs de la communauté fournissent un niveau égal de contribution à Leap et aux projets upstream dont dépend cette version. Cela relie le fossé entre les paquets matures et les paquets plus récents trouvés dans l’autre distribution openSUSE : Tumbleweed.

Comme cette version est un véritable changement par rapport à la précédente, un nouveau numéro de version et une nouvelle stratégie de nom de version ont été adaptés pour refléter ce saut. Les sources de SLE viennent de SLE 12 Service Pack 1 bientôt publiées par SUSE. La stratégie de nommage est SLE 12 SP1 ou 12.1 + 30 = openSUSE Leap 42.1. Beaucoup ont demandé pourquoi 42, mais SUSE et openSUSE ont une tradition de commencer les grandes idées avec un quatre et un deux, une référence au Guide du voyageur galactique.
Chaque version mineure d’openSUSE Leap pourra fournir un nouveau KDE/Plasma ou GNOME, mais aujourd’hui tout est à propos d’openSUSE Leap 42.1, donc si vous êtes fatigués d’un bureau marron, essayez-en un vert !

Have a lot of fun!

openSUSE Leap 42.1 est…

Équilibrée

Leap fournit un équilibre entre nouveauté et maturité… Leap offre ce sentiment professionnel, supporte du matériel récent et a conservé en version antérieure plusieurs paquets pour renforcer la vision de support à long terme de Leap. Les nouveautés comme KDE Plasma 5 et LibreOffice 5 sont dans Leap tout comme d’autres logiciels plus matures tels que GNOME 3.16 et GCC 4.8.5, avec bien sûr la possibilité d’installer GCC 5.2.

Fiable

Comme la 13.2, Leap 42.1 propose Btrfs comme système de fichiers par défaut pour la partition racine et XFS pour les données (la partition /home).
Btrfs permet notamment de créer des instantanés ou snapshots de son système, des sortes de « points de restauration ». Avec le logiciel Snapper comme surcouche, il devient facile de gérer ses instantanés ou de retrouver l’état précédent du système en effectuant une restauration (rollback). Snapper va automatiquement créer un instantané du système toutes les heures ainsi qu’avant et après chaque modification par YaST ou zypper. C’est un outil puissant.
Cette nouvelle version ajoute la possibilité de démarrer le système depuis un instantané pour corriger un problème sur les fichiers importants du système (comme bash).

Les détails

Pour les développeurs

EDI et outils

Leap utilise la dernière version stable de Qt (5.5). Cette dernière apporte beaucoup de fonctionnalités et d’améliorations pour les développeurs mais aussi pour les utilisateurs, qui bénéficieront notamment de la gestion du multi-écran dans QML (qui est très utilisé par le bureau Plasma).

Kde_qt5_designerQt5 designer

Builder est un jeune EDI, conçu pour rendre facile la création des applications GNOME. La publication de cette version 3.16 est plutôt un aperçu technologique, montrant les possibilités d’édition telles que la vue fractionnée, la gestion des snippets, l’indentation automatique du code et un mode VIM. Rappelons que Builder a été financé début 2015 par une campagne de crowdfunding et que le projet a des plans ambitieux : gestion de projet, gestion de version, débogage, intégration de Glade et bien plus encore.

 GNOME_BuilderGNOME Builder

Langages et bibliothèques

La bibliothèque de développement KDE Frameworks 5 est livrée dans sa dernière version stable (5.15), amenant de nombreuses optimisations qui impactent une grande partie des applications KDE les utilisant. En particulier Baloo, la bibliothèque d’indexation des fichiers a reçu plusieurs changements, allant de la correction de bug à de l’amélioration de performances.

 KDE_AnjuntaAnjuta

Pour les administrateurs système

 

Installation_overview_42.1Aperçu de l’installation

Virtualisation

openSUSE Leap 42.1 propose plusieurs solutions de virtualisation, notamment QEMU 2.3.1, VirtualBox 5.0.6 et Docker 1.8.2. Cela fait de Leap 42.1 un système de base adapté pour distribuer des applications. De plus, la configuration est facile avec YaST, ce qui permet de déployer des solutions rapidement et facilement. GNOME Boxes, virt-manager et virsh sont également disponibles pour les administrateurs système et les utilisateurs d’openSUSE.

Un YaST amélioré

Le projet étant complètement open-source, les versions et les fonctionnalités de YaST ont toujours été synchronisées entre SLE et openSUSE. Avec Leap, la tendance est encore plus vérifiée : Leap 42.1 et SLE 12 SP1 incluront exactement la même version de YaST, AutoYaST et Linuxrc.

 Kde_yast2_42.1YaST sur KDE

 

Par rapport à la 13.2, cela représente un bond de plus de 600 changements incluant des corrections d’erreurs, de nouvelles fonctionnalités et des améliorations pour les fonctionnalités existantes. Les utilisateurs et les administrateurs systèmes profiteront donc d’un YaST largement amélioré. Les développeurs sont également choyés avec un code nettoyé (bien qu’il y a encore et toujours du code auto-converti depuis YCP), de meilleurs outils de développement, une meilleure documentation et une bien meilleure intégration à l’écosystème Ruby (RSpec helpers, tâches Rake, …). Bien que le module YaST2-lxc ait été abandonné, la famille YaST a grandi avec l’ajout de trois nouveaux modules : Polices de caractère, Docker et Journal (de systemd).

 GNOME_YaST_appfolder_42.1Les modules YaST sur GNOME

Machinery

Machinery est une application en ligne de commande destinée aux administrateurs système. Elle permet de créer des descriptions de systèmes Linux et de travailler avec. Vous pouvez l’utiliser pour inspecter des systèmes, sauvegarder et suivre leurs états ou créer de nouveaux systèmes à partir de ceux existants. Machinery permet également de facilement comparer différents systèmes. Il peut aussi exporter les descriptions pour d’autres outils pour l’installation, la migration, la construction d’image, la mise en conteneur ou le déploiement dans le cloud. Il fournit également des interfaces de programmation pour travailler avec des descriptions de système avec vos propres outils.

Ça vous semble un peu flou ? Regardez cette petite vidéo de démonstration !

Pour les utilisateurs

KDE

 KDE Plasma 5 welcome screen Page d’accueil d’openSUSE sur KDE

 

openSUSE Leap 42.1 est la première version stable d’openSUSE à fournir KDE Plasma 5 (version 5.4.2) comme environnement de bureau par défaut. Plasma 5 est maintenant suffisamment mature pour un large public qui pourra apprécier son bureau magnifique, riche en fonctionnalités, innovant et performant. La version 5.4 de l’espace de travail introduit un nouveau Plasmoid de contrôle du volume, un menu de lancement en plein écran, de nombreuses nouvelles icônes (plus de 1600 ajoutées) et un support amélioré des écrans à haute densité de pixels (High DPI).

KDE_Leap42.1_GIMPGIMP sur KDE

Des petits défauts de la version précédente ont également été corrigés, par exemple un nouveau format de date dans l’horloge ou une amélioration du comportement et du visuel du bureau en vue de dossier.

GNOME

GNOME_weather_42.1Application météo sur GNOME

openSUSE Leap 42.1 fournit GNOME 3.16.2. La branche 3.16 a été publiée en avril 2015 et a reçu depuis plusieurs corrections de bugs. GNOME 3.16 est ainsi bien testé et suffisamment stable pour être un environnement de bureau de choix pour Leap 42.1 et son cœur de SLE12.

GNOME_libreoffice_42.1Libreoffice 5 sur GNOME

La vue des activités, l’écran de connexion, les menus système et d’autres composants du système ont une apparence plus moderne. Les nouveaux effets graphiques sont conçus pour s’intégrer avec le style visuel des applications GNOME, pour une expérience fluide. La version 3.16 a également un nouveau style de barre de défilement : au lieu d’être affichées en permanence, ces barres ne sont visibles que quand cela est nécessaire. Un petit indicateur apparaît en effet lors du déplacement de la souris et une barre plus épaisse apparaît quand le contrôle est demandé.

Autres environnements de bureau

openSUSE Leap 42.1 inclut Mate 1.10, qui prend en charge GTK2 et GTK3 et apporte des améliorations au niveau de la bibliothèque de mixage audio.

XFCE 4.12.1 est aussi présent. Le tableau de bord XFCE peut maintenant se cacher intelligemment, prend en charge les greffons GTK3 et a vu beaucoup de ses greffons tiers mis à jour pour exploiter les fonctionnalités ajoutées dans la 4.10.

Enlightenment 19 (0.19.10) apporte des améliorations pour, entre autres, son compositeur X11 et son assistant de configuration.

Récupérez Leap !

Pour télécharger openSUSE Leap 42.1, rendez-vous sur http://software.opensuse.org. Nous vous recommandons de lire les notes de version avant toute mise à jour ou installation.

Les utilisateurs actuellement sous openSUSE 13.2 peuvent mettre à jour vers openSUSE Leap 42.1 en suivant les instructions de mise à niveau.

Merci !

openSUSE Leap 42.1 représente l’effort combiné de milliers de développeurs qui participent à nos distributions et aux projets livrés avec elle. Les contributeurs, internes et externes au projet openSUSE, devraient être fiers de cette version, et méritent un grand « merci » pour tout le travail et les soins qui ont été consacrés à celle-ci. Nous croyons que Leap est une excellente distribution GNU/Linux pour les développeurs, les administrateurs et les utilisateurs. Nous espérons que vous aurez tous beaucoup de plaisir lors de son utilisation, et nous sommes impatients de travailler avec vous sur la prochaine version !

 

Cette traduction a été réalisée par AR7 (Antoine) et moi même.

Sources :

L’annonce officielle [en] : https://en.opensuse.org/Archive:Release_announcement_42.1

La page du portail sur le site openSUSE.org [fr] : https://fr.opensuse.org/Portal:Leap

La liste détaillée des mises à jour [en] : https://en.opensuse.org/Features

La page de téléchargement [fr] : https://software.opensuse.org

Cette annonce a été conjointement publiée sur Alionet.org : https://www.alionet.org/content.php?708-openSUSE-Leap-42-1-c-est-le-grand-saut-! et sur Linuxfr : https://linuxfr.org/news/nouvelle-opensuse-leap-42-1

Syvolc

openSUSE Leap Beta est là !

Les développeurs openSUSE viennent de sortir la Beta de la future version Leap 42.1 qui fourni un nouveau look.

opensuse-leap420beta_1

Pour cette version classique (avec sorties régulières) Grub a été complété de Plymouth qui propose une démarrage plus visuel aux utilisateurs installant et utilisant Leap sur leur ordinateur ou via une machine virtuelle.

opensuse-leap420beta_2

Le nouveau fond d’écran est spécifique à la verison Leap et openSUSE Tumbleweed aura sa propre image par défaut afin de les distinguer facilement.

Les utilisateurs souhaitant un système GNU/Linux stable sur le long terme peuvent attendre de Leap l’utilisation la branche la plus avancée du noyau Linux 4.1 avec un support à long terme qui fourni une amélioration significative pour les architectures ARM.

Si vous voulez tester cette Beta vous pouvez la télécharger et l’installer sur votre ordinateur ou sur une machine virtuelle telle que virtualbox.

La version finale sortira le 4 novembre pendant la SUSECon d’Amsterdam.

Cette version Leap Beta est retournée sur XDM 1.1.10 plutôt que sur la 1.1.11, qui est utilisée sur Tumbleweed et sur la 13.2.

Le KDE Plasma Framwork a été mis à jour de 5.12.0 vers 5.13.0 et beaucoup de paquets ont été ajoutés. Il y a environ 7 200 paquets dans cette Beta..

opensuse-leap420beta_3

Pour rappel Leap est développé à partir du code source de SUSE Linux Enterprise et assemblé par des développeurs de logiciels Libres et Open Sources pour fournir une distribution totalement différente.

Sources :

L’annonce officielle [en] : https://news.opensuse.org/2015/09/24/opensuse-releases-leap-beta/

L’annonce sur Alionet [fr] : https://www.alionet.org/content.php?702-Sortie-d-openSUSE-Leap-42-1-Beta-!

 

 

Première milestone Leap et nouveau site officiel

Ça y est, la première version de développement d’openSUSE Leap est sortie : la milestone 1.

La version finale sortira en Novembre, elle sera numérotée 42.1 et sera la première version standard (par rapport à Tumbleweed qui est en développement perpétuel) à être en partie basée sur SUSE Linux Entreprise.

Elle apporte de nombreuses mises à jour par rapport à la version 13.2 actuelle : le noyau Linux 4.1, GNOME 3.16, KDE Plasma 5, Firefox 38 et de nombreux autres logiciels mis à jour.

Voici quelques captures, pour l’instant très proches de Tumbleweed :

opensuse-42.1-m1_00opensuse-42.1-m1_09opensuse-42.1-m1_10opensuse-42.1-m1_13

Depuis le démarrage du projet 5450 paquets ont été compilés, dont 1150 proviennent de SUSE Linux Entreprise 12 et le reste d’openSUSE Tumbleweed.

N’hésitez pas à la tester en la téléchargeant ici. Si vous trouvez un bug et qu’il n’est pas dans la liste des bugs connus, vous pouvez le signaler.

 

Autre nouvelle, un énorme changement se prépare pour la page d’accueil du site officiel d’openSUSE :

opensuse-website

Vous pouvez voir la démo ici : http://cyntss.github.io/opensuse-landing-page/

Toutes les infos à cette adresse : https://github.com/cyntss/opensuse-landing-page

En parlant du site web, openSUSE Leap a déjà droit à son portail : https://en.opensuse.org/Portal:Leap et à une page d’info : https://en.opensuse.org/openSUSE:Leap. On voit que le projet redonne de la motivation à toutes les équipes !

 


Syvolc

Sources :
Article Alionet.org : https://www.alionet.org/content.php?695-Premi%C3%A8re-milestone-d-openSUSE-Leap
Annonce officielle : https://news.opensuse.org/2015/07/24/opensuse-releases-first-milestone-for-leap-2/

 

openSUSE Leap

Pour finir, la version classique d’openSUSE s’appellera openSUSE Leap !

opensuse-leap

Son développement est sur les rails. Selon les dernières news la première “Milestone” devrait sortir très prochainement ! Vivement qu’on puisse la tester.

Sources :

https://news.opensuse.org/2015/07/23/leap-milestone-in-limbo-tumbleweed-snapshot-released/

https://news.opensuse.org/2015/07/16/tumbleweed-whats-happening-with-leap/

 

openSUSE 42 !

Avec de profondes modifications en son cœur, SUSE Linux Entreprise donne la voie à suivre pour le projet openSUSE.

Les changements sont tellement importants que l’objectif est de construire une nouvelle version standard d’openSUSE, malgré le succès d’openSUSE Tumbleweed.

42

Cette version pourrait s’appeler openSUSE 42. (C’est actuellement le nom du projet sur l’openSUSE Build Service) . Sa sortie est prévue autour de la SUSECon d’Amsterdam du 2 au 6 novembre 2015.

Contrairement aux anciennes versions standards, openSUSE 42 s’alignera sur les sorties et les “service packs” de SUSE Linux Enterprise.

Il y a déjà 2000 paquets dans openSUSE 42. Ce sera une version avec un support à long terme assuré par la communauté et par SUSE.

Une première milestone (version en développement) est prévue pour bientôt. Toute fois aucun live CD n’est envisagé pour le moment.

 

Syvolc

Source : https://news.opensuse.org/2015/06/26/work-begins-on-totally-new-opensuse-release/

 

 

Tumbleweed passe à KDE Plasma 5.3 !

Les serveurs openQA tournent à fond, ils font tourner des testes sur les dernières modifications apportées à openSUSE Tumbleweed. Une quantité de nouveautés non seulement contenant Plasma 5.3 et les KDE Applications 15.04.1 dans openSUSE Tumbleweed mais aussi en faisant de Plasma 5 le bureau par défaut.

Plasma 5.3 est sorti le mardi 28 avril. C’est une nouvelle mise à jour impressionnante avec 393 bugs corrigés diminuant le risque de crash et permettant une utilisation plus fiable.

plasma-5.3

Parmi les principaux changements ont retrouve :

Amélioration de la gestion de l’énergie.

  • L’applet Batterie informe désormais ce qui bloque l’économie d’énergie : plasma5.3_power-management-info
  • Nouveau moniteur d’utilisation de l’énergie : plasma5.3_kinfocenter-energy
  • Les paramètres de gestion de l’énergie peuvent être configurés différemment selon les activités
  • Les ordinateurs portables ne passeront pas en veille à la fermeture du capot tant qu’un écran externe est connecté (“mode cinéma” par défaut, peut être désactivé)
  • Les inhibitions de la gestion d’énergie bloquent aussi l’écran de verrouillage
  • Les changements de luminosité d’écran sont maintenant animés sur la plupart du matériel
  • Plus de passage en veille lors de la fermeture du capot en cours d’arrêt de la machine
  • Support du contrôle de la luminosité des touches du clavier depuis l’écran de verrouillage
  • KInfoCenter fournit des statistiques sur la consommation d’énergie

 

Meilleures capacités du bluetooth

  • Nouvelle applet bluetooth

plasma5.3_bluedevil-applet3

  • Portage de Bluedevil vers une nouvelle bibliothèque KDE : BluezQt
  • Ajout du support pour bloquer/débloquer le Bluetooth
  • Les appareils connectés avec le support “Parcourir les fichiers” (ObexFTP) sont maintenant affichés dans la boite de dialogue “Fichier” du panneau “Emplacements”

 

Un module de configuration du pavé tactile a été ajouté.

plasma5.3_touchpad

Le menu d’applications peut accéder aux contacts :

plasma5.3_kicker-docs

Application Menu peut maintenant montrer les documents récents :

plasma5.3_kicker-contacts

Amélioration des composants graphiques Plasma

  • L’applet Clipboard acquiert le support pour afficher les codes-barres (voir première capture de cet article)
  • Les bases de code des conteneurs “Bureau” et “Vue de dossier” ont été unifiées, et ont vues leurs performances améliorées
  • Les sections “Documents récents” et “Applications récentes” dans Kicker sont maintenant propulsées par les activités KDE
  • Le composant graphique Bandes Dessinées fait son retour
  • Des composants graphiques du Contrôleur Système font leur retour, comme le moniteur de charge CPU et l’utilisation du disque dur

Centre multimédia Plasma – Avant première technique

Plasma Media Center est ajouté en tant qu’aperçu technique. Il est totalement stable mais quelques fonctionnalités sont manquantes par rapport à la version 1. Vous pouvez vous connecter directement dans une session Plasma Media Center si vous voulez l’utiliser sur un appareil multimedia comme une télévision ou un projecteur, sinon vous pouvez toujours le lancer depuis le bureau Plasma. Il va scanner vos disques pour trouver les vidéos, musiques et images pour vous permettre de naviguer parmi elles et les lancer.

Grands pas en avant dans le support de Wayland

  • Plasma 5.3 réalise un énorme pas en avant dans le support de l’environnement graphique Wayland en complément de l’environnement graphique par défaut X11. KWin, le gestionnaire de fenêtre et de composition Plasma, est maintenant capable de démarrer un serveur XWayland imbriqué, qui agit comme un pont entre l’ancien (X11) et le nouveau (Wayland) mode. Les fenêtres X11 peuvent se connecter à ce serveur comme si c’était un serveur X11 normal bien qu’elles soient vues par KWin comme étant des fenêtres Wayland. Cela signifie que KWin a appris à gérer des fenêtres Wayland dans cette version bien que l’intégration complète soit attendue pour Plasma 5.4.
  • En complément, KWin acquiert des nouveaux modes de sortie pour permettre à Wayland de démarrer KWin imbriqué dans X11 et pour démarrer KWin directement sur un dispositif framebuffer, ce qui sera l’alternative si OpenGL et/ou le réglage des modes d’affichage du noyau ne sont pas supportés. Un moteur de rendu sur le réglage des modes du noyau est attendu pour Plasma 5.4. Plus d’informations sur ces nouveaux moteurs et comment les tester se trouve sur le wiki de KWin. Gardez à l’esprit qu’il ne s’agit que d’une avant-première de développement et que ce nouveau code est expérimental.

 

KDE Applications 15.04

Les KDE Applications 15.04, également ajoutées à Tumbleweed, comportent des améliorations dans pas moins de 109 applications, parmi elles ont retrouve :

  • KDE PIM, reçoit 400 modifications, principalement autour de la stabilité, des performances et de la péparation du port vers Qt5.
  • Le gestionnaire d’impression a été amélioré.
  • Une tripoté de changements dans Marble comme souvent.
  • Kdenlive er Telepathy ont été ajouté aux KDE Applications.
  • KAccounts, une gestionnaire centralisé des comptes pour les services de communication, a été introduit.
  • Enfin il y a eu un tas d’outils portées comme Kompare, KCharselect et autres.

Pour toutes informations sur l’installation pour openSUSE, reportez-vous à l’article paru sur Alionet : https://www.alionet.org/content.php?688-Plasma-5-3-et-KDE-Applications-15-04-d%C3%A9barquent-enfin-sur-openSUSE-Tumbleweed-!

Sources :

Tumbleweed passe à Plasma 5.3 :

https://news.opensuse.org/2015/05/16/tumbleweed-moves-to-plasma-5-3-and-a-new-release-of-kde-applications/

Annonce officielle Plasma 5.3 :

 https://www.kde.org/announcements/plasma-5.3.0.php

Blog post :

https://dot.kde.org/2015/04/28/plasma-5.3

https://blogs.kde.org/2015/04/28/moving-desktop-widgets-without-handle

KDE Applications 15.04 :

https://dot.kde.org/2015/04/15/kde-applications-1504-adds-kde-telepathy-chat-and-kdenlive-video-editing

Syvolc

Les icones KDE Breeze pour LibreOffice

Après une petite pause sur mon blog, une migration de serveur, un nouveau thème et quelques bugs (merci à Pinaraf pour son aide) pas mal d’actualités sont passées sur KDE et openSUSE. Voici une info plutôt sympa dont je voulais parler ici.

incones-appli-LO

En novembre 2014 Jonathan Riddell demande sur le planet kde si un set d’icônes Breeze peut être fait pour LibreOffice. Breeze est le thème d’icônes de KDE Plasma 5. Fin novembre Uri, le dessinateur principal, fait 150 icônes pour LibreOffice. Maintenant, 4 mois plus tard, l’équipe de design est fière de présenter le nouveau set d’icônes Breeze pour LibreOffice avec plus de 2500 icônes !

capture-LO-Breeze
Apriori il ne resterait qu’une icône manquante… à vous de trouver laquelle.

En plus de LibreOffice, l’équipe de design a fait des icônes pour Kdenlive, Labplot, Yakuake et le travail est commencé pour Digikam.

incones-appli-Breeze
N’hésitez pas à rejoindre l’équipe, il reste des nombreux icônes à dessiner pour couvrir toutes les applications afin que l’intégration soit parfaite dans Plasma 5 pour les deux thèmes clair et sombre.

icones-breeze-LO-2Vivement que le résultat arrive dans nos distributions préférées.

Trouver toutes les infos et l’article original ici : [en]
https://kdeonlinux.wordpress.com/2015/03/25/breeze-love-libre-office/

Syvolc

Mise à jour de KDE Connect

Alors, où en est-on des dernières sorties dans l’univers KDE ?

Les KDE Frameworks sont en 5.7, les applications sont en 14.12 alors que le développement des 15.04 sont en cours avec la sortie de la bêta 1 prévue pour mercredi 4 mars.

Nous venons d’ailleurs d’apprendre que Kdenlive, l’éditeur vidéo, a été porté sur KDE Frameworks 5 ! Cette mise à jour sera présente dans les KDE Applications 15.04. (source : https://kdenlive.org/node/9430)
Il y a 1 mois est sorti KDE Plasma 5.2 avec un lot de nouveautés impressionnant.
Si vous n’y pas encore prêté attention vous trouverez l’annonce officielle ici : https://dot.kde.org/2015/01/27/plasma-52-beautiful-and-featureful la news sur Linuxfr pour les francophiles : http://linuxfr.org/news/plasma-5-2-l-espace-de-travail-de-kde et cet article sur Netrunner-mag qui est plutôt bien détaillé : http://netrunner-mag.com/2015/02/07/plasma-5-2-review-fire-all-weapons/?utm_campaign=plasma-5-2-review-fire-all-weapons.

 

kdeconnect

On en arrive (enfin) à ce qui m’a motivé à écrire ce billet, une mise à jour de KDE Connect vient de sortir : la 0.8 !

KDE Connect est l’application qui permet de connecter son smartphone android à son ordinateur sous KDE pour créer certaines interactions. Les deux ont juste besoin d’être sur le même réseau wifi.

kdeconnect1

Parmi les fonctionnalités, on peut déjà :

  • Envoyer un ping
  • Contrôler la musique de l’ordinateur à partir du téléphone
  • Empêcher l’activation de l’écran de veille de l’ordinateur quand le smartphone est proche
  • Recevoir les notifications du téléphone sur l’ordinateur
  • Mettre en pause la musique de l’ordinateur pendant les appels
  • Surveiller la batterie du téléphone depuis l’ordinateur
  • Partager et envoyer des URL ou des textes
  • Partager le presse-papier
  • Naviguer dans les fichiers du téléphone depuis l’ordinateur
  • Contrôler le PC à l’aide d’un touch-pad sur le smartphone
  • Partager un contenu multimédia entre les navigateurs

Et donc pour cette nouvelle version 0.8 nous avons les nouveautés suivantes :

  • Possibilité de couper la sonnerie du téléphone lors d’un appel depuis le PC
  • Possibilité de désactiver les notifications coté PC selon l’application du smartphone
  • Ajout d’une barre de progression dans le contrôleur de musique du smartphone
  • Empêcher l’activation de l’écran de veille de l’ordinateur quand le smartphone est proche
  • Possibilité de faire des glisser-déposer avec le touch-pad du smartphone vers le PC
  • Ajout des touches spéciales et modificateur de touches sur le clavier virtuel du smartphone
  • Correction du bug empêchant les vidéos Youtube de s’ouvrir dans le navigateur

C’est donc un nombre conséquent de nouveautés qui vient compléter le projet. Elles ont été réalisées grâce au projet Google Code-in qui permet à des étudiants de participer à des projets open sources avec un suivi et une petite rémunération à la clé.

Par contre KDE Connect est encore réalisé pour KDE 4 (Plasma et Frameworks) et l’on espère qu’il pourra être porté sur KDE 5 prochainement.

Source : https://albertvaka.wordpress.com/2015/02/23/releasing-kde-connect-code-in-edition/

Syvolc

Crédit : capture d’écran KDE Connect : alionet.org