KDE !

Voila, dans mon petit périple d’explications de mon environnement Linux, j’en arrive à KDE. Mais il y a tellement à dire sur ce morceau… je vais quand même essayer de nous éclaircir les idées.

KDE est environnement de bureau libre, qui est maintenant complété par une collection de logiciels. KDE se nomme d’ailleurs maintenant KDE SC comme KDE Software Compilation.

L’environnement de bureau est ce qui va permettre d’avoir une interface graphique, il va gérer les fenêtres, les tableaux de bord (barre des tâches), des bibliothèques… c’est vraiment la couche sur laquelle l’utilisateur final va travailler tous les jours.

 

Logo KDE

Le logo KDE

 

  • Historique et licence

Le projet KDE a été créé en 1996 par Matthias Ettrich. Il était dès le départ basé sur la bibliothèque Qt, qui à l’époque n’était pas libre (ce qui a d’ailleurs conduit à la création de Gnome).

 

 

logo Qt

Le logo de Qt

 

En 1998, est créé un système de double licence pour Qt, payante pour l’utilisation commerciale et libre pour les applications logiciels libres. En 2008,  Trolltech, la société possédant Qt, déclare que Qt sera désormais sous licence GPL. Peut de temps après Trolltech est racheté par Nokia, le fabricant n°1 mondial de téléphone portable qui soutient entièrement l’aspect libre de Qt.

 

Logo Nokia

Le logo de Nokia

 

  • KDE 4

Je ne vais pas m’attarder sur les versions précédentes malgré tout le bien qu’il y a à dire sur la version 3.5.

En janvier 2008, est sorti KDE 4.0, une toute nouvelle interface et de nombreux nouveaux composants font leur apparition.

  • Plasma : pour gérer le bureau (barre des taches, fond d’écran, plasmoids (les widgets)…)
  • Des effets graphiques 3D pour le bureau (tels que Compiz Fusion),
  • Nepomuk : un système d’indexation pour un bureau sémantique (je vous prépare un article la dessus également),
  • Phonon : une sous-couche pour gérer le matériel multimédia,
  • Solid : gestion du matériel.

Les débuts de KDE 4 ont été assez difficiles, beaucoup on pensait que KDE 4.0 était sorti trop tôt car il comportait trop de bugs. Les développeurs de KDE eux même on prévenu que cette version 4.0 n’était pas destinée à l’exploitation. Certains sont donc restés à KDE 3.5 mais avec les mises à jours, KDE4 est arrivé à une très bonne stabilité.

Si vous débutez avec KDE, je vous conseille les “HowTo” pour l’utilisation de Plasma sous forme de petites animations : [en] http://userbase.kde.org/Plasma/HowTo

  • Des logiciels interconnectés

KDE propose donc des logiciels parfaitement intégrés au système et avec une certaine interaction entre eux.

La gestion des mots de passe est centralisée, la gestion des notifications est également commune ou encore la gestion des raccourcis claviers est regroupée (disponible à la fois dans les options de chaque application KDE et dans les configurations du système, ça permet par exemple de détecter les raccourcis associés aux mêmes touches).

Les applications de communication (courriel, calendrier, messagerie instantanée, lecteur de flux, gestionnaire de tâches, carnet d’adresses) seront bientôt liées entre elles par le nouveau KDE PIM (pour Personal information manager, en Français gestionnaire d’informations personnelles) qui permettra de centraliser les informations sur les contacts.

Les navigateurs Konqueror et Rekonq partagent plusieurs modules par exemple les marques pages sont communs.

Je ne vais pas me lancer ici dans un listing des nombreux logiciels inclus dans KDE. Ça donnera peut-être lieu à un autre article.

Voila, j’ai vraiment effleuré le sujet, mais je tenais à faire une petite introduction pour redonner un contexte à tout ce que je raconte.

On a donc parcouru une bonne partie des aspects du monde Linux : les logiciels libres, le noyau Linux, les distributions (openSUSE ici), l’environnement de bureau KDE.

à bientôt

One Thought on “KDE !

  1. Pingback: openSUSE et open source » Blog Archive » Guide du grand débutant 1/5 – Installer openSUSE

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Post Navigation