Clementine et Amarok comme père et fils

Bonjour, je vais vous parler aujourd’hui de deux lecteurs de musique sous KDE.

amarok_logoclementine-logo

Amarok est le très connu et puissant lecteur qui s’est fait une réputation grace à son excellence et à sa simplicité. Mais depuis sa version 2.0 les développeurs sont repartis de zéro pour nous présenter un tout nouveau lecteur, il est parfois critiqué pour sa lourdeur et ses “gadgets inutiles”. Clementine est un clone de l’ancien Amarok (1.X) porté sur Qt 4 (la bibliothèque graphique de KDE 4).

Clementine (0.5.3)

Le site officiel : http://www.clementine-player.org/, pour les développeurs : http://code.google.com/p/clementine-player/ . Et pour l’installer sur openSUSE : http://software.opensuse.org/

clementine_screenshot_01

Voici les différentes fonctionnalités de Clementine : il permet la gestion de bibliothèque, des listes de lecture, de la file d’attente, des jaquettes, un égaliseur, des visualisations, un convertisseur (formats audios), la lecture des fluxs, l’utilisation du système de notifications KDE, les services web comme Last.fm et Magnatune et enfin un système pour utiliser une wiimote comme télécommande.

Voici un exemple des services web proposés par Clementine (ils sont proposés dans le panneau de gauche)

clementine_screenshot_03

 

Voici le menu contextuel avec, entre autres, la possibilité de créer une “file d’attente” pour choisir à l’avance le prochain morceau à jouer quelque soit le mode (aléatoire ou non).

clementine_screenshot_04

Voici la fenêtre d’édition des informations (tags) des fichiers de musique.

clementine_screenshot_05

 

Amarok (2.3.2)

Le site officiel : http://amarok.kde.org/ . Et pour l’installer sur openSUSE : http://software.opensuse.org/

amarok_screenshot_02

Une des grandes nouveautés d’Amarok est son panneau central dit de “contexte” qui peut regrouper de nombreuses informations comme les paroles, des images ou vidéos tirées d’internet, la page wikipedia, les labels, les artistes similaire ou encore les concerts à venir. Voici la barre qui permet d’éditer le panneau de contexte :

amarok_screenshot_03

Les nombreuses fonctionnalités en plus de toutes celles proposées par Clementine (sauf wiimote) sont : effacer les doublons, plusieurs choix d’affichage (comme la liste de lecture), gestion des scripts, les étiquettes, l’ utilisation d’une base de données MySQL externe, les marques-pages pour la navigation dans les dossiers, et la barre d’humeur (moodbar, permet d’afficher un visuel sur la barre de progression représentant l’intensité de la musique, nécessite un script).

Voici un exemple d’affichage personnalisé avec la barre de contexte cachée (je l’utilise comme ça) :

amarok_screenshot_01

Voici la fenêtre qui permet d’installer un script et qui permet d’aller directement les récupérer sur internet :

amarok_screenshot_04

Et voici, pour finir, la fenêtre d’édition des informations d’un morceau. On peut constater qu’elle est beaucoup plus complète que celle de Clementine (paroles, statistiques, étiquettes…) :

amarok_sreenshot_05

Ma conclusion est qu’Amarok présente de nombreuses fonctionnalités, intéressantes mais pas toujours utiles. Clementine reste un logiciel très jeune mais qui a déjà toutes les fonctionnalités pour en faire un logiciel suffisant pour l’utilisation quotidienne tout en restant plus léger qu’Amarok.

Pour les deux logiciels :

On peut regretter des options qui ont disparues comme la recherche du nom d’un fichier avec MusicBrainz Picard (http://musicbrainz.org/). Néanmoins cela semble lié à un problème de licences. (C’est un peu le même problème qu’on rencontre dans beaucoup de logiciels Libres pour le téléchargement automatique des pochettes ou des paroles qui sont normalement soumises aux droits d’auteurs.)

Également quelques fonctionnalités sont toujours manquantes comme la possibilité de mettre au même niveau sonore plusieurs morceaux (le logiciel easyMP3Gain permet cela).

Pour information ces deux lecteurs sont normalement utilisables sous GNU/Linux, Windows et Mac OS X.

Il existe bien d’autres logiciels de ce type sous KDE mais je tenais à vous présenter ceux que j’utilise et qui sont au cœur de KDE.

Encore une fois j’ai très certainement oublié des choses, n’hésitez pas à me reprendre. (Et désolé pour ceux qui trouveront que cet article fait un peu galerie photos :p )

à bientôt

Syvolc

13 Thoughts on “Clementine et Amarok comme père et fils

  1. D’après le bug tracker de KDE, Amarok va remplacer l’ancienne utilisation de MusicBrainz par un service d’empreintes musicales de Last.fm

    source : https://bugs.kde.org/show_bug.cgi?id=179394

    Merci à Pinaraf pour l’info
    Syvolc

  2. Ayant fait partie des déçus de Amarok2, je m’y suis finalement habitué, bon gré mal gré car peu de lecteurs me convenaient dans le reste de l’offre (à part le démon mpd, mais c’est assez particulier comme usage).
    Je vais donc tester Clementine. Merci de l’information.

  3. Pingback: Musique : Clementine plus digeste que Amarok ? | La Méchante Miette

  4. Clémentine en est encore à l’état de graine. Il faudra beaucoup l’aroser avant qu’elle n’atteigne le niveau d’Amarok 1. Les listes de musique sur internet sont ridicules et d’un classement épouvantable. Projet mal conçu dès le départ. Ca va être difficile de rattraper les erreurs. Le mieux est de tout effacer et de tout recommencer…

    • Ah bon ? pour moi Clementine avait avancé incroyablement vite et il regroupait déjà la plupart des fonctionnalités intéressantes d’Amarok 1.

      Je ne me sert pas des listes de musiques sur internet c’est peut-être pour ça.

      Mal conçu… ah je n’avais encore rien entendu à ce sujet… dommage je plaçais vraiment mes espoirs dans ce logiciel.

    • ping

      Serge, si tu passes dans le coin, il y a un commentaire pour toi ci-dessous :p

  5. Je viens de remarquer une autre fonctionnalité manquante dans Clementine : les statistiques et le comptage d’écoutes. C’est toujours sympa de pouvoir trouver les morceaux qu’on a jamais écouté sur son pc.

    ++
    Syvolc

  6. Je viens d’ajouter le nouveau site officiel : http://www.clementine-player.org/

    Vraiment très joli, moderne et totalement traduit. Ça fait plaisir !

    ++
    Syvolc

  7. “Projet mal conçu dès le départ. Ca va être difficile de rattraper les erreurs. Le mieux est de tout effacer et de tout recommencer…”
    ça va Mr Serge Muscat ? Pas gêné de faire des commentaires pareils ? De critiquer aussi violemment des logiciels sans argumenter un minimum ? D’autant plus que ce n’est pas la première fois apparemment (cf http://forums.opensuse.org/francais-french/dautres-forums/communaute/discussion-generale/442234-une-grande-perte-pour-opensuse.html ).
    Je vous rappelle que le développement des logiciels libres repose sur une communauté de personnes bénévoles pour la plupart.
    Si vous êtes si “malin” et si “fort” que ça, au point de vous permettre de juger aussi mal ce logiciel, contactez l’équipe de développeurs et proposait leur votre aide. Mais, évidemment, il est toujours beaucoup plus simple de critiquer que de faire quelque chose pour améliorer l’existant.
    Pour ma part, pour avoir déjà vu le code de clementine, il me paraît (à première vue) très bien, bien organisé et facilement compréhensible (même si un peu de doc serait bienvenue), organisé de manière modulaire ce qui permet facilement l’ajout de nouvelles fonctionnalités (cela se voit très bien avec les “radio” internet par exemple, où Jamendo, etc. ont pu être ajoutés facilement grâce à cette architecture bien pensée).
    Au delà de ça, c’est un projet jeune auquel il faut laisser du temps pour voir toutes les fonctionnalités souhaitées, et les erreurs des débuts disparaître.
    La prochaine fois, avant de poster un commentaire, prenez le temps de réfléchir 😉
    Par ailleurs, vu votre arrogance, j’ai peu d’espoir de vous voir répondre à mon message et développer un peu vos arguments, et encore moins de mettre la main à la pâte.

    Cordialement,

    • Ouah, merci pour ton commentaire bien complet.

      Alors, certes, Serge Muscat critique, mais c’est son droit, tu ne sais pas quelles connaissances il a du logiciel. Je peux tout de même comprendre ta réaction si tu travailles sur le projet.

      Je suis content d’entendre que le code de Clementine est organisé et modulaire. J’ai beaucoup d’espoirs pour ce logiciel… déjà actuellement, c’est mon lecteur de musique préféré, et de loin.

      Je n’hésiterais pas à proposer à Serge de venir te répondre la prochaine fois que je le croise sur IRC, histoire de te montrer qu’il s’agit là que d’une petite critique qui n’avais à mon avis aucune intension de blesser quelqu’un.

      Sympathiquement
      Syvolc

      • À la relecture, je me rends compte que j’ai été un peu excessif, en effet :/
        Moi aussi je met plein d’espoir dans ce logiciel, et j’ai été très content, étant fan d’Amarok 1.4 mais n’ayant jamais pu me faire à Amarok 2, de voir qu’Amarok 1.4 continuait à vivre à travers ce projet.
        Je n’ai rien contre les critiques, bien au contraire. Mais j’attends des critiques quelles soient argumentées et constructives (même si elles peuvent être fondées : Clementine n’est pas encore au niveau d’Amarok 1.4, même s’il s’en rapproche un peu plus à chaque nouvelle version).
        Si vraiment certaines chose ne plait pas/fonctionne mal, je trouve préférable de proposer un patch/idées de patch (cela dépendant des connaissances que l’on peut avoir bien sûr).

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Post Navigation