Monthly Archives: March 2011

You are browsing the site archives by month.

openSUSE Edu Li-f-e 11.4 est sorite

Bonjour,

openSUSE Edu Li-f-e est une version d’openSUSE spécialement conçue pour apporter un maximum d’outils pour l’éducation.

opensuse_edu_demarrage

La dernière version basée sur openSUSE 11.4 vient de sortir. Elle est téléchargeable au format iso “hybride” pour l’installation ou le fonctionnement en Live-DVD ou Live-USB.

Gnome semble conseillé mais le DVD contient également une version KDE.

opensuse_edu-apps

Vous y trouverez plus de 150 applications dédiées à l’éducation, l’enseignement, la recherche, le graphisme ou même au développement. La liste est impressionnante.

Cette distribution a été conçue pour qu’un enseignant puisse l’installer rapidement sur un ordinateur afin que celui-ci soit directement fonctionnel pour accueillir des élèves.

Source : [en] http://news.opensuse.org/2011/03/29/opensuse-edu-li-f-e-11-4-out-now/

Captures : [en] http://en.opensuse.org/Portal:Education/Screenshots#openSUSE_Edu_Li-f-e

Article sur Alionet  par jluce : [fr] http://www.alionet.org/content.php?44-openSUSE-Edu-Li-f-e-11.4-maintenant!

Téléchargement : [en] http://en.opensuse.org/openSUSE:Education-Li-f-e#Download

Guide du grand débutant 2/5 – Les premières choses à configurer

Vous voici à la deuxième étape de mon guide pour se lancer dans l’aventure openSUSE.

guide_etape2

Menu : Le lanceur d’applicationsLes outils de configurationVos dossiersLes drivers vidéoLes codecs audios/vidéosEffectuer la première mise à jourConfigurer le double clicConfigurer le chargeur d’amorçageAccéder en écriture à vos autres partitionsInstaller une imprimante

Il s’agit ici de vous présenter quelques informations vitales et principalement de vous expliquer les premiers réflexes à avoir après une installation (selon moi). Toutes ces configurations ne sont bien-sûr pas obligatoires.

Ce tutoriel étant pour grands débutants, vous n’aurez pas à toucher à la console.

Quelques informations de base

 

Le menu lanceur d’applications

C’est l’équivalent du menu “Démarrer” sur Windows. Pour le lancer cliquez sur le bouton en bas à gauche.

guide2_opensuse_02_kickoff

Il contient vos applications, quelques dossiers et les fichiers utilisés récemment. Il est également appelé le menu K.

Les outils de configuration

Il y a deux outils de configuration.

package_settings Configuration du système, qui comprend toutes les configurations utilisateurs comme le bureau, les fenêtres, le thème… (à gauche sur l’image ci-dessous). Pour le lancer, allez dans le menu lanceur d’applications (cf chapitre au dessus) > Applications > Gestion du système

yast-mascot YaST, qui comprend toutes les configurations administrateurs, les installations, la gestion des disques, le matériel, le réseau… (à droite sur l’image ci-dessous). Pour le lancer, allez dans le menu lanceur d’applications > Poste de travail > YaST. Son exécution nécessite votre mot de passe administrateur (entré lors de l’installation).

guide2_opensuse_04_yast_et_configkde

 

Le dossier utilisateur

Pour information, le dossier qui concerne l’utilisateur final sous GNU/Linux est le suivant :

/home/nom_utilisateur/ -> C’est votre dossier personnel. Il contient vos documents et vos paramètres (souvent cachés).

Ce dossier home contient lui même plusieurs dossiers, par exemple :

/home/nom_utilisateur/Bureau/ -> Votre dossier représentant le Bureau.

Sinon, globalement :

/ -> c’est la racine, la base de tout, les dossiers s’y trouvant sont principalement des dossiers système auxquels vous ne devriez pas avoir à toucher.

/media/ -> Le dossier contenant les médias branchés tels que clé USB, CD/DVD, Carte SD, disque dur externe, baladeur…

 

(un article, beaucoup plus complet, dédié à l’architecture des dossiers sous GNU/Linux est en cours de rédaction)

Quelques configurations

Vérifier le driver de votre carte graphique

La carte graphique de votre ordinateur est la première chose à configurer.

poste_de_travail

Vous pouvez savoir quel matériel et quel driver vous utilisez avec l’icône “Poste de Travail” par défaut sur votre bureau.

guide2_opensuse_01_GPU

Pour les cartes ATI / AMD : Il existe un driver libre. Il est donc directement inclus dans openSUSE. Le driver propriétaire, plus performant est disponible. Pour l’installer, lancez YaST > Dépôts de logiciels > Ajouter > cochez Dépôts communautaires > Suivant > cochez ATI Repository > Ok Ok

De même pour les cartes Nvidia, vous avez le choix entre le driver Libre du nom de Nouveau et le driver propriétaire. Sur les petites cartes (bas de gammes), le driver Nouveau installé par défaut sur openSUSE est aussi bien que le driver propriétaire. Par contre sur les grosses cartes graphique vous pouvez gagner en puissance en installant le driver propriétaire en lançant YaST > Dépôts de logiciels > Ajouter > cochez Dépôts communautaires > Suivant > cochez NVIDIA Repository > Ok Ok

guide2_opensuse_09_drivers

(Ne pas ajouter les deux dépôts)

À la prochaine mise à jour proposée les drivers appropriés s’installeront.

Installer les codecs vidéos et audios propriétaires

openSUSE étant une distribution Libre, les codecs pour lire les formats propriétaires comme les mp3 ou les divX ne sont pas installés par défaut.

Une installation automatique a toutefois été prévue. Si vous lancez un fichier non reconnu sur votre lecteur de musiques ou de vidéos (par exemple Amarok et Kaffeine), une fenêtre vous proposera automatiquement d’installer les codecs nécessaires :

guide5_opensuse_01_mp3

Il vous signalera ensuite qu’il vous manque le dépôt nécessaire à l’installation de ces codecs puis vous proposera de lancer les gestionnaires de dépôts. Une fois celui-ci lancé cliquez sur Ajouter > cochez Dépôts communautaires > Suivant > cochez Packman Repository > Ok Ok

guide2_opensuse_08_packman

Cela permettra à votre lecteur de média d’installer les paquets nécessaires à la lecture de certains formats propriétaires.

Effectuer une mise à jour

Si vous avez effectué votre installation à partir d’un Live KDE, la première mise à jour est vraiment importante, elle va par exemple permettre de passer votre système en Français si vous l’avez configuré ainsi.

Lorsqu’une mise à jour est proposée, l’icône comme ci-dessous apparaît dans votre “boîte à miniatures” (barre de notifications)

guide2_opensuse_05b_maj

Cliquez simplement dessus et suivez les indications pour effectuer la mise à jour.

 

Configurer simple clic/double clic

Si vous venez de Windows vous remarquerez tout de suite que les icônes dans le gestionnaire de fichiers Dolphin ne nécessitent qu’un seul clic pour s’ouvrir.

Pour modifier cela, lancer Dolphin > Menu Configuration > Configurer Dolphin… > Onglet Navigation > Cocher Double-cliquer pour ouvrir les fichiers et les dossiers > Ok

 

Modifier GRUB

GRUB est le chargeur d’amorçage. C’est le menu qui apparaît en premier quand vous allumez votre ordinateur. Le configurer permet de choisir quel est le système d’exploitation à exécuter par défaut et au bout de combien de temps le choix par défaut est automatiquement choisi.

Pour cela allez dans YaST > Configuration du chargeur d’amorçage

 

Accéder en écriture aux partitions windows

Pour accéder facilement à vos partitions d’autres systèmes d’exploitations tels que windows vous devez les configurer. Allez dans YaST > Partitionneur

Dans la liste des partitions, retrouvez les partitions windows qui vous intéressent. Faites un clic-droit dessus > Édition > Dans le cadre Option de montage (surtout pas formatage !) > Cochez Monter la partition > Point de montage : vous pouvez mettre quelque chose comme /windows/C

Il arrive que les partitions Windows (le format NTFS) soient seulement accessibles en lecture (vous ne pouvez pas écrire dessus ou modifier leur contenu).

Pour remédier à cela, dans ce même cadre Option de montage, Cliquez sur Option Fstab dans la cade en bas Valeur option arbitraire ajoutez à la fin de la ligne “,uid=1000” (sans les guillemets).

guide2_opensuse_07_options_partitions

Vous pouvez maintenant valider Ok > Terminer > Terminer

 

Installer votre imprimante

Pour ajouter une imprimante, utilisez YaST > Imprimante > Ajouter

Suivez ensuite les étapes. Vous pourrez trouver un très bon article détaillé ici : http://www.linuxpedia.fr/doku.php/yast/imprimante

 

Voila, j’ai certainement oublié des informations dans cette partie, si vous repérez quelque chose qui vous pose problème, dites-le moi.

Le prochain article vous apprendra à maîtriser le bureau Plasma/KDE. ->  guide_etape3

guide_etape1 <- Article précédent / Retourner au menu principal -> guide_etape_menu


Syvolc

Personas openSUSE pour Firefox

Bonjour,

j’ai réalisé un Personas avec les couleurs d’openSUSE 11.4. Il n’est pas parfait mais j’espère que ça pourra vous motiver à essayer de créer le votre.

https://www.getpersonas.com/en-US/persona/385339

personas_opensuse

Les Personas sont des thèmes simplifiés pour Firefox.

personas_firefox

J’ai suivi cette explication pour la création d’un Personas :

http://blog.guilou.fr/index.php?post/9-Cr%C3%A9er-facilement-un-Persona-pour-Firefox

C’est vraiment simple : une image, redimensionnez, choisissez la couleur du texte, hop envoyez. N’hésitez pas à vous lancer dans une création.

Guide du grand débutant 1/5 – Installer openSUSE

Bonjour, j’ai décidé de réaliser une série de tutoriels pour guider les débutants qui souhaitent découvrir openSUSE 11.4, de l’installation à l’utilisation.

guide_etape1

Menu : TéléchargerAvant installationInstaller

Je vais m’efforcer de détailler toutes les étapes et de m’exprimer dans un langage compréhensible par tout le monde. Le tout sans utilisation de la console.

Pour l’installation, vous allez avoir besoin, au choix d’un CD, d’un DVD ou d’une clé USB.

Où télécharger ? Quoi télécharger ?

Pour télécharger openSUSE, rendez-vous à cette adresse : http://software.opensuse.org/

install_opensuse_1_dvdinstall_opensuse_3_kde

Je vous recommande la version DVD ou Live KDE.

4 critères à cela :

DVD ou Live ?

Si vous utilisez une clé USB, les deux formats fonctionneront.

La version DVD permet uniquement d’installer openSUSE, c’est-à-dire d’écrire sur vos disques. Elle contient plus de logiciels que les versions Lives (la différence disparaît dès les premières mises à jour). L’installation peut se faire en parallèle d’un autre système tel que Windows qui ne subira aucune modification.

Une version Live permet de démarrer openSUSE directement à partir du CD. Le système n’est pas installé. Vous pouvez ainsi utiliser openSUSE sans rien modifier à vos disques durs, il n’y a vraiment aucun danger mais openSUSE sera moins fluide. Ces versions Lives permettent toutefois d’installer openSUSE.

KDE ou GNOME ?

Sur openSUSE, plusieurs environnement de bureau sont supportés, les deux principaux sont KDE et GNOME. Mon tutoriel s’applique à vous présenter KDE qui est également le choix par défaut d’openSUSE. (Je ne me lancerai pas ici dans une comparaison qui peut être sans fin)

32 ou 64 bits ?

Si vous avez un ordinateur moderne (moins de 4 ans), choisissez 64 bits. Sinon choisissez 32 bits qui fonctionnera dans la quasi-totalité des cas. (cliquez sur le point d’exclamation d’aide pour plus de détails)

Méthode de téléchargement

Choisissez “Lien direct” si vous avez un doute, sinon vous pouvez choisir BitTorrent pour contribuer au partage mais c’est souvent un peu plus long.

 

Avant l’installation

Maintenant que vous avez votre image “.iso”, graver-la sur un CD ou DVD.

Si vous préférez utiliser une clé USB, suivez le tutoriel suivant : http://syvolc.briolet.fr/2010/10/08/creer-un-live-usb/

 

Insérez maintenant votre CD/DVD/clé dans votre ordinateur et redémarrez.

Pour que votre ordinateur démarre directement sur votre CD/DVD/clé, avant que votre autre système (par exemple Windows) ne démarre, pressez, selon la marque de votre PC, la touche ESC, F3, Flèches, F8… souvent il est indiqué rapidement la touche à presser au tout début du démarrage de votre ordinateur.

Si vous arrivez à un panneau de configuration du BIOS, vous devez chercher à lui indiquer que vous voulez démarrer sur le lecteur CD/USB. L’ordre des priorités au démarrage peut-être changé dans la plupart des cas. Dans d’autres cas vous pouvez directement indiquer que vous souhaitez démarrer, pour cette fois-ci, sur le CD/USB.

Une fois ces paramètres validés, si vous arrivez à démarrer sur le CD vous devez obtenir la page suivante :

install_opensuse_01

Puis le menu d’accueil apparait.

install_opensuse_02

Vous pouvez appuyer sur F2 pour modifier la langue.

 

– Tester le Live-CD

Si vous avez choisi de télécharger le Live KDE/GNOME, vous pouvez avec le premier choix du menu lancer openSUSE à partir du CD. La distribution démarre et vous pouvez directement l’utiliser. Une icône pour installer le système sera disponible sur le bureau.

 

Installer

Nous en venons maintenant à la partie principale : l’installation d’openSUSE.

Choisissez donc la ligne “Installation” de votre page de démarrage.

  1. Page Bienvenue
  2. install_opensuse_03_langue

    Vous permet de choisir la langue et le pays.

  3. Page Mode d’installation
  4. install_opensuse_04_mode

    Permet de choisir entre installation et mise à jour. (laissez par défaut)

  5. Page Horloge et fuseau horaire
  6. install_opensuse_05_heure

    Vérifier que l’horloge et le pays correspondent. (laissez le reste par défaut)

  7. Page Sélection du bureau
  8. install_opensuse_06_bureau

    Permet de choisir entre les différents environnements de bureau, je vous conseille KDE.

  9. Page Partitionnement proposé
  10. Nous arrivons ici à l’étape la plus compliquée.

    install_opensuse_07_paritionnement

    Un système d’exploitation va être réparti sur plusieurs “morceaux” d’un disque dur appelées des partitions.

    Vous devez avoir les partitions suivantes :

    • /  : La racine de votre système, c’est le système d’exploitation en lui même. (Taille conseillée de 5 à 20 Go).
    • swap : c’est une partie du disque servant à libérer de la mémoire vive, c’est de la mémoire tampon (Taille conseillée de 1 à 4 Go).
    • /home/ : c’est le dossier utilisateur qui va contenir, pour chaque utilisateur, tous les paramètres personnels (fichiers de configuration…) et toutes les données (documents, photos, vidéos, email…). (Taille conseillée de 20 Go à l’infini)
    • Vos partitions d’autres systèmes comme Windows. Elles peuvent être redimensionnées pour laisser de la place à openSUSE. Ces partitions seront toujours accessibles depuis openSUSE.

    En cliquant sur “Modifier la config. des partitions” vous pourrez modifier ce qui vous est proposé par défaut.

    install_opensuse_08_modif_partitions

  11. Page Créer un nouvel utilisateur
  12. install_opensuse_09_utilisateur

    Vous pouvez ici créer votre utilisateur, pensez à utiliser quelque chose d’assez simple (les accents, espaces et majuscules ne sont pas forcément utiles).

  13. Page Paramètres d’installation

 

Dans cette page, tous les paramètres que vous avez sélectionnés jusqu’ici vont être résumés.

install_opensuse_10_resume

En cas d’erreur ou de changement d’avis, vous pouvez, en cliquant directement sur les titres en vert, modifier n’importe quelle étape.

Cliquer maintenant sur Installer !

Procéder à l’installation

install_opensuse_11_installation

L’installation prend quelques temps, 5 à 20 minutes, et peut nécessiter un redémarrage.

install_opensuse_12_fini

Votre bureau KDE est maintenant lancé ! profitez-en bien !

Pensez à retirer le CD/DVD/Clé et à, si vous le souhaitez, remodifier l’ordre de démarrage de votre ordinateur.

Surtout si quelque chose n’est pas clair ou si vous avez un doute, demandez-moi ou aller sur les forums (Officiels ou Alionet)

Le prochain article portera sur les premières informations et configurations importantes. ->  guide_etape2

Retourner au menu principal -> guide_etape_menu


Syvolc

 

Sortie du magazine Linux Identity sur openSUSE 11.4

Bonjour,

Le nouveau Linux Identity est disponible en kiosque. Il présente la nouvelle version 11.4 d’openSUSE.

J’ai eu le plaisir de rédiger la préface et 5 de ses articles.

Ce numéro spécial est accompagné d’un DVD double-couche contenant les installeurs openSUSE pour les architectures 32 et 64 bits. En parcourant les pages du magazine, vous apprendrez beaucoup de ce système performant et vous serez guidé de l’installation à la configuration pour une utilisation facile et immédiate.

linuxidentity_suse114_FR

Vous découvrirez qu’openSUSE permet une personnalisation graphique et logicielle des plus puissantes. Vous aurez le choix entre les environnements de bureau KDE et GNOME, avec un ensemble d’applications parfaitement intégrées. À vous maintenant de vivre une merveilleuse aventure en explorant ce système convivial et performant dont l’utilisation vos plaira, à n’en pas douter.

Sommaire

  • Les nouveautés d’openSUSE 11.4
  • Installation d’openSUSE 11.4 sur le disque en entier
  • Les dépôts logiciels d’openSUSE (écrit par moi !)

Découvrez le principe de fonctionnement des dépôts, comment s’y retrouver dans l’adresse d’un dépôt et comprenez l’utilité d’avoir un tel choix dans les dépôts openSUSE.

  • Personnaliser l’apparence du bureau KDE
  • Krunner, la barre à tout faire de KDE (écrit par moi !)

Krunner est une barre qui a de très nombreuses fonctionnalités comme chercher un documents, lancer une application, contrôler votre musique, faire des calculs… et des dizaines d’autres choses.

  • Bureau sémantique – les outils invisibles de KDE (écrit par moi !)

Apprenez à créer une étiquette, à retrouver vos étiquettes et à créer des dossiers virtuels sous KDE grâce à la puissance de Nepomuk.

  • La guerre des Navigateurs Web (écrit par moi !)

Retrouvez l’important choix de navigateurs disponibles sous openSUSE. Et comprenez les particularités de chacun avec tout particulièrement une description du nouveau Firefox 4, de Chromium, de Rekonq et de Konqueror.

  • Stocker, synchroniser et partager vos fichiers avec Kfilebox
  • Editer les tags des fichiers audio avec Calibre et FBReader
  • Lire et organiser les e-book avec Calibre et FBReader
  • Les services en ligne, rencontrez et intégrez la communauté (écrit par moi !)

Découvrez les très nombreux services en ligne proposés par Novell et par la communauté openSUSE. Ils vous seront utiles que vous soyer débutant, utilisateur avancé ou développeur.

  • FAQ et où trouver de l’aide

Propriétés : titre : Linux Identity Kit ; nombre de pages : 44 ; DVD joint : 1 (double-couche) ; prix (France) : 9,95 EUR

Source : http://www.linuxidentity.com/fr/index.php?name=News&file=article&sid=93

Plus d’informations sur openSUSE 11.4 : http://syvolc.briolet.fr/2011/03/10/opensuse-11-4/

Syvolc

Firefox 4 est enfin disponible

Firefox 4 est sorti aujourd’hui. Il est attendu depuis longtemps, puisque pas moins de 12 versions bêtas et 2 RC sont parues avant cette version finale. Si bien que l’équipe de développement d’openSUSE n’a pas pu intégrer la version stable de Firefox dans openSUSE 11.4, personne ne pouvait s’attendre à une si longue période de développement.

fond_d-ecran_firefox_4

La version stable de Firefox 4 sera donc très bientôt est disponible dans les dépôts officiels d’openSUSE et la mise à jour se fera fait automatiquement. Pour les impatients vous pouvez ajouter le dépôt Mozilla pour openSUSE.

firefox4

Je ne vais pas détailler longuement les nouveautés, puisqu’à mon avis, vous pourrez les trouver sur quelques milliers de sites d’actualités. De plus si vous êtes sur openSUSE 11.4 vous ne verrez aucun changement visible par rapport à la bêta 12.

Nous pouvons quand même citer :

  • Une interface allégée, le logiciel se lance plus rapidement.
  • Une nouvelle gestion des onglets, avec une barre placée par défaut au dessus de la barre d’adresses, la possibilité d’épingler un onglet, la vue globale et le groupement des onglets.
  • Pour le rendu, un nouveau moteur Javascript qui rend les web apps plus rapides, le support du HTML 5 avec les codecs vidéos WebM et Theora et l’arrivée du WebGL pour de la 3D.
  • Un nouveau gestionnaire d’extensions, certaines extensions peuvent être installées sans nécessiter le redémarrage de Firefox, 70% des extensions sont déjà compatibles avec cette nouvelle version.
  • Le support de la synchronisation des données (mots de passe, marque-pages, onglets ouverts, historique). Il permet de retrouver ses mêmes données sur toutes vos machines. Cela est très pratique par exemple entre travail-maison, entre smartphone-ordinateur et surtout entre Linux-Windows-OSX.

Pour les utilisateurs d’autres systèmes qu’openSUSE, vous pouvez télécharger le nouveau Firefox ici : http://www.mozilla.com/fr/firefox/

 

Autre petite info venant de nos confrères OMG!SUSE!.

Un moteur de recherche proposé par les services de Google permet d’effectuer une recherche sur le site officiel d’openSUSE.

opensuse_search

En choisissant dans les onglets vous pouvez trouver indépendamment les résultats pour tout le site / le wiki / les forums / les mailing lists :

http://search.opensuse.org/

Ce serait pas mal qu’il soit inclus dans le site officiel. Et peut-être qu’on y ajoute la recherche de paquets.

C’est un très bon outil en tous cas.

Syvolc

Bilan du lancement d’openSUSE 11.4

Une semaine après, le bilan sur le sortie d’openSUSE 11.4 est très positif.

Le nombre de téléchargement a été impressionnant, presque le double que pour openSUSE 11.3. Le site officiel a totalisé 100.000 téléchargements en 24 heures et 300.000 en une semaine.

Parmi ces téléchargements, plus de 113.000 concernaient la version iso DVD i586, suivis par 83.000 pour le DVD 64 bits. Les Live CD ont été téléchargés 37.000 fois pour la version KDE et 31.000 fois pour la version GNOME. Enfin quelques 16.000 personnes ont choisi la version installation réseau.

La sortie a été fêtée dans de nombreuses villes à travers le monde. De très nombreux articles, blogs et annonces ont été écrits sur le web. Les statistiques sur DistroWatch sont représentatifs :

statistiques_distrowatch

Les efforts sur l’optimisation de cette version ont visiblement porté leur fruit puisque cette version d’openSUSE a vraiment été appréciée par la communauté.

Quelques sources :

[en] http://news.opensuse.org/ – [en] http://omgsuse.com/ – [fr] http://www.galagann.net/

 

Concernant mon blog, le nombre de visites a explosé, ce qui est certainement du à un bon référencement dans les moteurs de recherche.

Voici un graphe des fréquentations très explicite :

 

frequentation_mars2011

À comparer avec les débuts de mon blog où le nombre de visites ne dépassait que rarement les 50 par jours, c’est assez impressionnant.

Merci à tous d’être passés sur mon blog, merci à ceux qui ont comme moi relayé l’information de la sortie d’openSUSE et surtout merci à tous ceux qui ont téléchargé la nouvelle openSUSE 11.4.

Syvolc

Le noyau 2.6.38 est là

La dernière version stable du noyau Linux 2.6.38 vient de paraître.

kernel

Comme d’habitudes je ne vais pas m’attarder sur les nouveautés car il me semble, pour moi, vraiment impossible de faire mieux que la dépêche LinuxFr supervisée par patrick_g :  https://linuxfr.org/news/le-noyau-linux-est-disponible-en-version-2638

Vous y trouverez le récit des sorties des phases de développement, les nouveautés, les modifications importantes et le bilan en chiffres.

Syvolc

Conférence de Richard Stallman à Lille

Bonjour,

Le conférence le Richard Stallman réalisée à Lille le 23 février 2011 est disponible au téléchargement.

http://www.f.0x2501.org/p/rms/

Vous y trouverez une version compressée et une version haute qualité disponible via le protocole BitTorrent.

gnu

Merci à Chtinux et particulièrement à François pour la réalisation de cette vidéo de très bonne qualité. Retrouvez ici un résumé de cette journée avec RMS : http://syvolc.briolet.fr/2011/02/24/une-journee-avec-richard-stallman/

Bon visionnage.

Syvolc

Mes fonds d’écran coup de coeur

Suite à l’installation d’openSUSE 11.4 par la plupart d’entre nous, nous avons l’habitude de personnaliser notre distribution afin de nous démarquer et d’afficher nos goûts.

 

Cet article fait suite à celui-ci qui listait déjà plusieurs éléments graphiques que j’avais repérés pour openSUSE : http://syvolc.briolet.fr/2010/11/05/relooker-votre-opensuse/

 

En me promenant sur http://suse-art.org/ j’ai découvert plusieurs fonds d’écran vraiment sympas qui viennent d’apparaître. Nous les devons à un contributeur espagnol : SuSEspain.

Merci à lui, voici ma sélection avec les liens associés pour les télécharger.

1 – On retrouve dans celui là les formes de KDE 4.1

wallpaper_DiscoGeeko

à télécharger ici : http://suse-art.org/content/show.php/DiscoGeeko?content=139454

 

2 – Moderne et artistique.

wallpaper_Aran

À télécharger ici : http://suse-art.org/content/show.php/Aran?content=139452

 

3 – Simple et discret.

wallpaper_marcador

À télécharger ici : http://suse-art.org/content/show.php/SUSE+Marcador?content=139725

 

4 – Aux couleurs métalliques.

wallpaper_SuSylver

À télécharger ici : http://suse-art.org/content/show.php/SuSylver?content=139450

 

5 – Le thème stripes en Vert et Noir avec le logo KDE.

wallpaper_kde_geeko

À télécharger ici : http://suse-art.org/content/show.php/KDE+Geeko?content=139274

 

6 – Celui-ci rappellera à certains le thème d’ubuntu.

wallpaper_SuSE_Lila

À télécharger ici : http://suse-art.org/content/show.php?content=139237

 

7 – Et un denier de masoudmanson très sympa également.

 

wallpaper_Devil_Suse

À télécharger ici : http://suse-art.org/content/show.php/Devil+Suse?content=136666

 

à bientôt

Syvolc

!!!!!!!!!! openSUSE 11.4 !!!!!!!!!!

Ça y est, openSUSE 11.4 est disponible !

 

Vous pouvez la télécharger dès maintenant sur les miroirs  proposés sur le site officiel : http://software.opensuse.org/114/fr . (Je conseille le format BitTorrent pour éviter la surcharge)

get openSUSE 11.4

Elle est, comme d’habitude, disponible en version DVD, version Live KDE ou version Live GNOME. Touts les 3 installables.

Retrouvez toutes las captures d’écran ici : http://en.opensuse.org/Screenshots

Mon blog change de thème pour l’occasion en adoptant les couleurs par défaut d’openSUSE 11.4. J’attends vos critiques !

La dépêche Linuxfr par Spyhawk vient de paraître, il ajoute beaucoup d’informations techniques que je ne décris pas ici : https://linuxfr.org/news/sortie-dopensuse%C2%A0114

Voici une liste des principales nouveautés de cette openSUSE 11.4 :

bandeau_opensuse11.4

Le nouveau thème “stripes”. Plus net, plus sombre, on le retrouve dans toutes les étapes : GRUB, Installation, fond d’écran, splash-screen de KDE, GNOME et de plusieurs applications modifiées par l’équipe openSUSE comme LibreOffice ou GIMP.

À noter ensuite, l’arrivée de Webyast.

webyast

Webyast est une nouvelle interface pour l’outil de configuration administrateur YaST. C’est une interface web accessible à partir d’un navigateur. On peut donc y accéder depuis l’extérieur par exemple pour paramétrer un serveur.

 

openSUSE 11.4 arrive en même temps que le nouveau dépôt Tumbleweed. Il permet d’avoir une distribution constamment à jour, un développement “rolling release”. Ce n’est pas une version de développement car il ne contiendra pas les logiciels en version de développement mais les dernières versions stables. (voir mon article sur le sujet)

 

Le noyau

kernel

C’est le noyau Linux 2.6.37 qui propulsera openSUSE 11.4. Le journal de patrick_g détaille les nouveautés parfaitement bien : http://linuxfr.org/news/sortie-de-la-version-2637-du-noyau-linux

On peut noter également :

  • De nombreux nouveaux drivers permettent un meilleur support du hardware.
  • Le support du multi-processeur pour Ext4, le format de fichiers par défaut d’openSUSE.

 

Firefox 4

firefox4_beta

Firefox 4, la toute nouvelle version du navigateur de la fondation Mozilla est présente dans openSUSE 11.4.

Il était vraiment prévu que Firefox 4 soit sorti avant openSUSE 11.4. Mais Firefox 4 fut repoussé à maintes reprises afin de ne laisser passer aucun bug. C’est donc une version bêta (surement la bêta 12) qui sera proposée au premier lancement d’openSUSE, mais la mise-à-jour vers la version stable sera proposée dès que possible à tous les utilisateurs.

firefox4

Les nouveautés sont nombreuses, nous avons entre autres : nouvelle interface épurée, onglets sur le dessus, synchronisation des données personnelles et nouvelle gestion des extensions (installation sans redémarrage).

L’équipe openSUSE a une fois de plus bien travaillé sur l’intégration de Firefox sur KDE avec les boîtes de dialogue et l’apparence retravaillées.

Sinon du coté des autres navigateurs, Konqueror est toujours disponible avec maintenant la possibilité d’utiliser le moteur Webkit. Rekonq est également installable, c’est un nouveau navigateur intégré à KDE très prometteur (voir mon article). Également, Chromium 11 de Google est disponible.

 

LibreOffice

LibreOffice-splash

openSUSE 11.4 sera la première distribution majeure à proposer un LibreOffice stable 3.3.1. LibreOffice est la version d’OpenOffice.org reprise par de nombreux développeurs, dont Novell qui s’est particulièrement investi. Il y a beaucoup d’avantages à avoir certains développeurs travaillant à la fois sur LibreOffice et sur openSUSE, par exemple openSUSE propose des paquets séparés pour chaque module de LibreOffice ce qui permet d’avoir une meilleure gestion de vos logiciels.

libreoffice

Les nouveautés apportées par cette nouvelle communauté sont nombreuses même si, pas d’inquiétudes à avoir, le logiciel est pour l’instant très similaire à OpenOffice.org et la compatibilité est parfaite.

Parmi les changement, on peut noter :

  • Une nouvelle barre de recherche,
  • Une nouvelle page des titres,
  • Une nouvelle boîte de dialogue pour l’impression.
  • Différentes syntaxes pour les formules de Calc sont maintenant supportées (Calc A1, Excel A1 et Excel R1C1). Ce qui apporte une facilité d’utilisation et d’adaptation.
  • Il est possible d’utiliser une vue coupée en deux pour les feuilles du tableur. Vous pouvez, dans les documents multi-langues, changer la langue d’une phrase uniquement.
  • Les présentations bénéficient de nouvelles transitions 3D.

Plus d’informations ici : [en] http://news.opensuse.org/2011/03/07/opensuse-11-4-will-be-first-to-roll-out-with-libreoffice/ et une très bonne traduction ici : [fr] http://www.alionet.org/content.php?21-Opensuse-11.4-et-LibreOffice-par-d%C3%A9faut

 

KDE 4.6

4.6-elegantly-yours

KDE SC est livré en version 4.6.

L’évolution est importante car elle représente 2 mises à jour principales depuis openSUSE 11.3 qui était sous KDE SC 4.4.

openSUSE est aujourd’hui la première distribution majeur à proposer KDE SC 4.6 par défaut.

Les améliorations sont nombreuses, par exemple :

  • L’interface plasma de KDE est plus fluide.
  • La gestion des activités a été revue. Elle est maintenant plus simple et davantage configurable. On peut y associer des tâches, arrêter une activité et la redémarrer.
  • Un nouveau gestionnaire de bluetooth facilite les transferts et autres manipulations par le bluetooth.
  • La version Netbook de l’espace de travail Plasma, qui est optimisée pour les petits écrans, est maintenant plus rapide.

plasma-netbook

  • La recherche au sein de Dolphin a été grandement améliorée autant pour les fichiers indexés que pour les recherches classiques.
  • Les captures d’écran peuvent maintenant directement être partagées sur de nombreux sites internet comme les réseaux sociaux.
  • KOffice 2.3.1, apporte de meilleures performances et une plus grande stabilité. Le support des formats OpenDocuments et Microsoft ont également été améliorés. Krita 2.3 est également de la partie. (captures)
  • Amarok 2.4.0, dit “Slipstream”, apporte un gain de performances, un meilleur support de certains périphériques, une nouvelle gestion des tag, une gestion de la collection plus rapide et la possibilité de faire de l’encodage de fichiers musicaux. (capture)

La future version de KDE PIM (courriels, agenda, contacts, flux rss, notes…) utilisant totalement Akonadi n’est pas encore présente. Le choix s’est porté sur la stabilité. Il est toutefois possible d’utiliser cette future version de KDE PIM en ajoutant le dépôt suivant : http://download.opensuse.org/repositories/KDE:/Unstable:/SC:/kdepim46/KDE_Distro_Factory_openSUSE_11.4/

plasma-desktop

Pour plus d’informations voir mon article sur KDE 4.6 : [fr] http://syvolc.briolet.fr/2011/01/26/kde-4-6-est-la/

Un article sur KDE dans openSUSE 11.4 : [en] http://news.opensuse.org/2011/03/02/opensuse-11-4-and-kde-2/ ou [fr] http://www.alionet.org/content.php?18-Nouvelles-de-KDE-et-Gnome-sur-Opensuse-11.4

GNOME 2.32

GNOME_232

openSUSE 11.4 peut également être installé avec GNOME 2.32

C’est donc le choix de la stabilité, ici aussi, qui est proposé par défaut. Néanmoins l’équipe openSUSE travaille activement sur l’intégration du projet GNOME 3 équipé du nouveau GNOME Shell que vous pourrez tester. (Vous pouvez le télécharger ici : http://download.opensuse.org/repositories/GNOME:/Medias/images/iso/ quelques explications ici : [en] http://blog.crozat.net/2011/01/gnome-3-live-cd-usb-test-image.html et ici pour la création de LiveUSB : [fr] http://syvolc.briolet.fr/2010/10/08/creer-un-live-usb/ )

gnome 3

Concernant les nouveautés de GNOME 2.32, beaucoup de mises à jour sont arrivées.

  • Empathy, le client de messagerie instantanée permet maintenant de grouper les comptes d’un même contact (les métacontacts). Également, la recherche dans votre liste de contacts a été améliorée. Et une nouvelle fonctionnalité arrive dans la connexion à vos comptes avec la possibilité d’importer un certificat de sécurité.
  • Evince, l’afficheur de PDF devient plus vivant en s’intégrant dans Orca.
  • Mousetweaks pour étendre les fonctionnalités de votre curseur est maintenant présent.
  • Shotwell 0.8.1 apporte beaucoup de nouveautés avec le support des formats vidéos les plus utilisés. La possibilité d’uploader directement sur les sites YouTube, Facebook et Flickr, la surveillance des changements de votre dossier contenant vos médias.

On notera également les logiciels suivant mis à jour : Rhythmbox 0.13.3, Banshee 1.8 et des évolutions mineures pour Eye of GNOME, Totem et GNOME System Tools.

gnome 2

Plus d’informations ici : [en] http://news.opensuse.org/2011/03/03/gnome-on-opensuse-11-4/ ou ici : [en] http://omgsuse.com/content/ten-days-opensuse-day-seven-going-going-gnome

 

XFCE 4.8

XFCE est également présent avec la très récente version 4.8. Elle a subit plusieurs améliorations et une importante modernisation.

xfce48

Retrouver la news de sa sortie sur LinuxFR : [fr] http://linuxfr.org/news/xfce-48-est-l%C3%A0%E2%80%AF–2

 

Conclusion

On retiendra donc principalement qu’openSUSE 11.4 apporte une plateforme toujours plus puissante, avec de nombreuses optimisations, une interface toujours plus fluide et de nombreux logiciels mis à jours comme KDE, GNOME, LibreOffice ou Firefox.

 

banniere_opensuse_1

Profitez-bien de cette nouvelle distribution et surtout pensez à signaler tout bug rencontré. En cas de problème, passez nous voir sur les forums [fr] officiels ou [fr] Alionet.

L’annonce officielle : http://news.opensuse.org/2011/03/10/opensuse-11-4/, avec un paragraphe que je n’ai pas vraiment abordé : “Professional tools for administrators and developers”.

Pour plus d’informations, sur le site officiel, je vous conseille ces deux pages très complètes : [en] Le portail openSUSE 11.4 et surtout [en] une liste des caractéristiques d’openSUSE 11.4 (article vraiment complet, très impressionnant).

Voici également une vidéo d’openSUSE 11.4 testé par un script : http://blip.tv/file/4866763 . Installation et lancement des principaux programmes (cf openQA dans mon article sur le FOSDEM).

 

Concernant le thème de mon blog, j’ai rapidement repris les couleurs d’openSUSE 11.4. Je passe de ça :

ancien theme

à ça :

nouveau theme

Merci à ceux qui ont tout lu, n’hésitez-pas à me signaler mes erreurs et oublis.

—-

Syvolc

Crédit images : News Team, openSUSE

Interview de Richard Stallman, première partie

Comme j’en ai parlé dans un article précédent, j’ai pu rencontrer Richard Stallman il y a une dizaine de jours et participer à son interview.

La première partie de cette interview a été diffusée dimanche dans l’émission L’Écho des Gnous réalisée par le GULL Chtinux sur Radio Campus.

echo_des_gnous

Écouter l’émission : http://www.chtinux.org/podcast/

La news LinuxFR sur le sujet : https://linuxfr.org/news/interview-de-richard-stallman-dans-l%C3%A9cho-des-gnous-ce-dimanche

Désolé pour les problèmes techniques que nous avons pu rencontrer.

Syvolc