Tag Archives: Osm

OpenStreetMap

Bonjour, je vais vous parler aujourd’hui d’OpenStreetMap (OSM).

 

Logo OSM

Logo d'OpenStreetMap

OpenStreetMap est un projet de cartes libres. Il a été créé en 2004 par Steve Coast au University College de Londres.

Une carte représentant toute la surface de la terre est disponible librement pour quiconque voudrait l’utiliser.

Elles sont également éditable par n’importe qui, à la façon de Wikipedia.

Le site officiel : http://www.openstreetmap.org/

On retrouve ici la notion de données libres. La base de donné qui constitue cette carte est gratuite, accessible, réutilisable et modifiable. Le fait qu’elle puisse être modifiée par n’importe qui en fait un véritable atout. On voit par exemple apparaître des cartes en pleine zone de guerre, là ou les cartes propriétaires n’iront jamais. Également la rapidité de modification est impressionnante, lors par exemple du tremblement de terre à Haïti des contributeurs ont permis aux secours de comprendre la disposition de la ville très précisément. Suite à des travaux au bout de votre rue vous pourrez rapidement éditer la carte de votre quartier et dessiner la nouvelle configuration.

Le principe d’édition est assez simple mais très étendu : on trace des lignes, puis on y place des tags. Ces tags (en anglais) peuvent indiquer si c’est une route, un bâtiment, une délimitation… pour chaque ligne il peut y avoir plusieurs tags, par exemple pour une maison on va mettre : numéro de rue, numéro de parcelle, nom de rue, ville, code postal, pays, nombre d’étages… pour un magasin on pourra indique le nom, le type, les horaires d’ouverture, les tarifs… Tout cela est donc sans limite une fois qu’on a assimilé les tags les plus utilisés. De nouveaux tags sont créés très souvent, par exemple pour indiquer l’emplacement des animaux dans un zoo. Également les éléments comme les feux tricolores ou les stops pourront un jour avoir des applications très utiles.

Actuellement cette base de donnée n’est pas encore aussi complète que le très connu Google Map, mais sa vitesse de progression est très importante. Son aspect collaboratif fait que les zones les plus peuplées sont aussi les plus vites dessinées.

Pour tracer ces cartes il est possible d’enregistrer un tracé GPS avec certains GPS/Smartphones, puis de les importer sur un logiciel d’édition OSM. Sinon depuis peu, en France nous disposons du droit d’utiliser le Cadastre Français pour décalquer des cartes, mais l’import automatique n’est pas autorisé. Il est très important de respecter cela car la liberté des données est le fondement d’OSM.

Le site OSM

Le site openstreetmap.org

La carte OSM est directement éditable en ligne (après s’être créé un compte), mais également à l’aide de logiciels comme :

– JOSM (Java OpenStreetMap Editor). Multi-plateforme, permet d’importer un calque avec le cadastre Français à l’aide d’un plugin. (un article détaillé sera bientôt disponible)

– Merkaartor (en Qt)

– Maperitive (anciennement Kosmos)

Navit, logiciel en GTK qui permet de faire de la navigation par GPS.

D’autres applications utilisent simplement la base de données, comme Marble (application KDE qui fonctionne hors ligne), qui permet de visionner plusieurs cartes. Ce logiciel permettra prochainement de calculer des itinéraires. Un version existe sur Plasma Mobile, vous aurez donc un logiciel pour faire de votre SmartPhone un GPS utilisant OSM.


Syvolc